Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Adriatica Ionica Race – étape 3 : Viviani d’un souffle, Fortunato vainqueur final

Elia Viviani a remporté, d’un rien, la dernière étape de l’Adriatica Ionica Race au sprint. Le général revient évidemment à Lorenzo Fortunato, vainqueur de l’étape-reine : le grimpeur Eolo-Kometa poursuit sa formidable année 2021.

Elia Viviani a remporté, d'un rien, la dernière étape de l'Adriatica Ionica Race au sprint : le général revient évidemment à Lorenzo Fortunato, vainqueur de l'étape-reine. Le grimpeur Eolo-Kometa poursuit sa formidable année 2021.
Jakub Mareczko était tout proche, mais Elia Viviani s’est montré le plus rapide dans le final à Comacchio (Crédit : BiciTV)


La course : Le mano à mano Viviani-Mareczko

La chaleur écrasante sur l’Emilie-Romagne, les quelques chemins de terre disséminés ça et là sur le parcours, ou encore les 5 secondes d’avance au général. Rien n’aura empêché Lorenzo Fortunato de poursuivre son année 2021 de rêve. Le vainqueur du Monte Zoncolan, sur le Giro, est en train de devenir, par ces résultats, la nouvelle coqueluche du vélo italien.

Vainqueur hier de l’étape-reine de cette Adriatico Ionica Race, Fortunato sait qu’il a fait le plus dur pour le général. Mais sa formation Eolo-Kometa ne prend aucun risque durant la journée. Entouré comme il le faut par ses coéquipiers, le grimpeur de 25 ans passe une journée somme toute tranquille. La poursuite de l’échappée (dont Zurlo et Bobbio sont les derniers rescapés) est prise en charge par les formations de sprinteurs : les fuyards sont repris à moins de 5 kilomètres de l’arrivée.

Forcément, un homme veut (encore) briller : Elia Viviani. Intouchable lors de la première étape, le sprinteur de la Cof… sélection italienne fait rouler ses partenaires. Sous la flamme rouge, les maillot azzurri sont aux avant-postes mais Viviani doit faire avec un adversaire redoutable : Jakub Mareczko. C’est à la photo-finish que les deux hommes sont départagés. La victoire sur cette dernière étape de l’Adriatica Ionica Race revient à Viviani, qui double la mise alors que Fortunato remporte le classement final.


Le chiffre :

2

En deux saisons avec Cofidis, Elia Viviani n’a remporté qu’une seule course (Cholet Pays de la Loire). Cela veut dire que le sprinteur a plus gagné avec le maillot de la Squadra Azzurra sur la période. Il a même fait mieux en trois jours sur cet Adriatica Ionica Race.


Les classements :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *