Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Amstel Gold Race : la (fausse) polémique de la photo-finish

Il aura fallu attendre plusieurs longues minutes avant de désigner un vainqueur : à la photo-finish, c’est finalement Wout van Aert qui a triomphé sur l’Amstel Gold Race devant Tom Pidcock. À l’arrivée pourtant, le Britannique semblait vainqueur sur les images. Et les captures d’écran ont fleuri sur les réseaux sociaux. Un événement qui rappelle l’arrivée de la Flèche brabançonne dames il y a quelques jours. Malgré tout, pas de polémique dans l’univers de la petite reine.

Il aura fallu attendre plusieurs longues minutes avant de désigner un vainqueur : à la photo-finish, c’est finalement Wout van Aert qui a triomphé sur l’Amstel Gold Race devant Tom Pidcock. A l’arrivée pourtant, le Britannique semblait vainqueur sur les images. Et les captures d’écran ont fleuri sur les réseaux sociaux. Un événement qui rappelle l’arrivée de la Flèche brabançonne dames il y a quelques jours. Malgré tout, pas de polémique dans le monde du vélo actuellement.
C’est pourtant clair avec la photo-finish ! Le vainqueur n’est pas Schachmann (Crédit : Eurosport)

« Ils peuvent vraiment dire qui a gagné ? ». La phrase est signée Tom Pidcock à l’arrivée. Quelques instants plus tôt, il a été déclaré deuxième de l’Amstel Gold Race, remportée par Wout van Aert à la photo-finish. Pourtant, beaucoup voyaient le Britannique vainqueur à l’arrivée. Il venait de remonter Wout van Aert et semblait avoir encore pris le meilleur, comme quelques jours plus tôt sur la Flèche brabançonne.


« On ne peut pas être en désaccord avec la photo-finish. C’est décevant mais bon… J’ai fait une bonne course, je suis satisfait », a finalement reconnu Pidcock, plutôt beau joueur, et loin de verser dans la polémique. Le vainqueur du jour, forcément, ne s’est pas plaint. Mais Wout van Aert n’aurait manifestement pas râlé non plus en cas de résultat contraire. « C’était très serré. Quand je passe la ligne, je ne sais pas si j’ai gagné. Ce n’est qu’au bout de plusieurs minutes que j’ai entendu à la radio que j’étais le vainqueur », a expliqué le coureur de la Jumbo-Visma.


Des réseaux sociaux en feu

En fait, il faut plutôt se tourner vers les réseaux sociaux pour voir des réactions plus vindicatives.  À l’issue du sprint, les captures d’écran, arrêts sur image ou encore photos ont fleuri. Nombreux ont été ceux qui n’ont pas été d’accord avec le résultat officiel. « Un homme anonyme avec un smartphone confirme la victoire de van Aert en zoomant sur une capture d’écran », « C’est une blague ? » ou encore « Un vol qualifié » ont été les premières réactions.

D’autres se sont simplement interrogés. Il faut dire que la photo du compte Twitter officiel de l’Amstel Gold Race n’a rien fait pour lever les doutes. Les échanges ont été enflammés entre les pro-Pidcock et les pro-van Aert, même si certains comptes importants, comme La Flamme Rouge, ont tenté de calmer les ardeurs. « N’oubliez pas qu’il y a des outils perfectionnés pour la photo-finish. Pour contredire la décision d’un juge sur une photo-finish, il faut des outils encore plus perfectionnés », a (tenté) d’expliquer le community manager.


Déjà chez les dames sur la Flèche brabançonne, mercredi

Peine perdue, car rien ne fait plus réagir les débats dont se nourrit le sport très régulièrement. Et que le cyclisme a déjà connu… pas plus tard que mercredi dernier ! Petit retour en arrière. Lors de la Flèche brabançonne dames, le sprint final est serré entre Demi Vollering et Ruth Winder. La Néerlandaise lève le bras après la ligne et semble sûre d’avoir gagné. Les photos de l’arrivée semblent d’ailleurs lui donner raison. Pourtant, c’est bien l’Américaine qui est désignée vainqueur à la photo-finish.

Implacable machine qui a anéanti les espoirs de Demi Vollering. (Crédit : Eurosport)


La preuve que, malgré la technologie, personne n’arrivera à se mettre d’accord sur un résultat de course, au même titre qu’un coup de sifflet au football ou au rugby. En attendant, Ruth Winder et Wout van Aert sont bels et bien vainqueurs. Jusqu’à preuve du contraire, plus rien ne devrait les empêcher de savourer leur succès acquis à la photo-finish : la Flèche brabançonne pour l’une, l’Amstel Gold Race pour l’autre…

Faites-vos jeux ! (Crédit : Eurosport)

4 thoughts on “Amstel Gold Race : la (fausse) polémique de la photo-finish

  1. La photo finish de la Flèche Brabanconne prouve en même temps que la camera est correctement alignée. La ligne d’arrivée n’est pas le début de la ligne blanche mais bien la partie centrale en noir;

  2. bonjour, les commissaires UCI en place et leur juge à l’arrivée, visionnent les images PHOTO FINISH, que nous ne voyons pas. Ils donnent un résultat officiel, après avoir mûrement réfléchi, faisons leurs entièrement confiance, je suis commissaire national route, cyclo cross et piste, et je sais de quoi je parle. Les coureurs impliqués ont le droit de visionner les images légales, ils l’ont fait et on accepter la réalité de l’arrivés, bravo au vainqueur. Moi à distance et au vu d’images TV, je ne prendrais jamais position, seul, le collège désigné est apte à donner un résultat officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *