Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Arnaud Démare va-t-il sauver sa saison ?

Victorieux de quatre étapes et du maillot cyclamen sur le Giro 2020, Arnaud Démare nourrissait logiquement de grosses ambitions pour cette saison. Mais il n’a toujours pas décroché de victoire sur les Grands Tours, alors que les étapes pour sprinteurs sur la Vuelta vont se faire rare.

Arnaud Démare au départ d’une étape sur la Vuelta (Crédit : Sirotti)

Il abordait la saison 2021 avec de grosses ambitions. D’abord il allait pouvoir retrouver le Tour de France en tant que leader après deux ans d’absence. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Une quatrième place à Châteauroux comme seul top10 sur la Grande Boucle. Mais surtout une arrivée hors-délai dès la 9ème étape en direction de Tignes. Il quittait donc le Tour la tête basse, pris dans les chutes des premières étapes, où il n’a jamais pu montrer sa pointe de vitesse.

Arnaud Démare, tout seul, en direction de Tignes (Crédit : Sirotti)

Le Picard de bientôt 30 ans espérait donc, en s’alignant sur la Vuelta, sauver une saison jugée jusque-là décevante. Après trois arrivées au sprint, le bilan est mitigé. Une deuxième place derrière le revenant Fabio Jakobsen comme meilleur résultat mais aussi une 10ème et une 14ème place. Il a paru quasi à chaque fois enfermé, et son poisson-pilote attitré depuis plusieurs saisons, Jacopo Guarnieri, parait loin de son meilleur niveau. “Décidément, ça ne veut pas” pestait-il mercredi à l’arrivée à Albacete.

Une saison en demi-teinte

Huit victoires cette saison mais pas une en World Tour, bon bilan pour beaucoup de coureurs. Mais pour un coureur de la stature d’Arnaud Démare, on ne peut se satisfaire de ça. Victoires quasi toutes acquises en France, à l’exception de deux, qui l’ont été en Espagne. Sinon, c’est un podium sur Paris-Nice et une saison des classiques loin de ce qu’il a déjà fait par le passé.

Arnaud Démare, n’a plus gagné en World Tour depuis le Giro (Crédit : SIrotti)

A partir du mois d’avril, il a donc enchaîné les victoires, mais aucune en World Tour. La Roue Tourangelle, deux étapes sur le Tour de Valence, trois étapes des Boucles de la Mayenne avec le classement général et une étape de la Route d’Occitanie. Un bilan honorable, mais pas à la hauteur des objectifs du début de saison pour le sprinteur français.

Sur la Vuelta, il n’aura plus beaucoup d’occasions de remporter une étape. Deux sprints sont encore possibles, voire trois. Et il faudra encore une fois avec Fabio Jakobsen et Jasper Philipsen, pour l’instant intraitables depuis le début de cette Vuelta 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *