Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Championnats de France – CLM : Cordon-Ragot, Thomas… les réactions

Audrey Cordon-Ragot et Benjamin Thomas ont reconquis le titre de champion de France du chrono. Les réactions.

Benjamin Thomas (au centre), champion de France du chrono 2021. (Mon Peloton)

Audrey Cordon-Ragot, championne de France de CLM :

« Ce n’est pas une revanche »

« Je suis toujours motivée pour les championnats de France. Peut-être encore plus cette année après ma non-sélection pour les Jeux Olympiques. C’était l’objectif légitime que j’avais en milieu de saison et je suis content d’y arriver. Ce n’est pas une revanche, mais un recentrage d’objectif. Je n’ai pas voulu rester sur cette déception. C’était important de montrer que j’étais toujours là, qu’il y avait match et que j’ai toujours ma place au plus haut-niveau ».


Juliette Labous, 2e des CN de France de CLM

« Audrey était plus forte aujourd’hui »

« Je n’ai pas voulu savoir les écarts. Je préfère me concentrer sur moi. Du coup je ne les demande jamais. J’ai senti au début que je pouvais respecter la puissance que je voulais mais c’était dur, donc j’ai dû m’adapter. Après j’ai géré au mieux. J’ai l’impression d’avoir bien géré parce que je sentais que c’était de moins en moins bien alors que non. Mais je pense que le travail va payer, je ne me fais pas de soucis. Audrey (Cordon-Ragot) était plus forte aujourd’hui ».


Pauline Ferrand-Prévot , 5e des CN de France de CLM :

« Je ne venais pas pour gagner »

« C’était une bonne simulation. C’était assez roulant avec pas mal de prises au vent. Je ne pense pas que l’on puisse prétendre gagner avec seulement trois semaines de préparation au chrono. Je n’ai pas fait de course sur route depuis pratiquement deux ans. Je ne venais pas pour gagner mais pour faire un truc pour moi et ne pas m’occuper des autres. Je retrouve les automatismes ».


Benjamin Thomas, champion de France de CLM :

« Une énorme satisfaction »

« J’ai fait un bon Tour de Suisse. Je pense que j’ai su en tirer un avantage. Je me suis concentré sur moi-même pour essayer de ramener le maillot. Mais je pense que je suis parti un peu fort, je me suis ensuite un peu écrasé. C’est une énorme satisfaction. Les trois sur le podium, c’est la cerise sur le gâteau ».


Alexys Brunel, 3e du CN de France du CLM : :

« La chaleur était un paramètre décisif »

« Ça s’est bien passé. J’avais de superbes jambes hier, ce matin au réveil musculaire j’ai compris que ça allait bien se passer. Je l’abordais sans pression. On a bien bossé à la maison. Je suis vraiment content. La chaleur était un paramètre décisif, mais j’ai bien fait de déménager dans le Sud ».


Marc Madiot, manager de la Groupama-FDJ :

« Les coureurs qu’il fallait »

« On est très heureux. Je pense qu’on avait des coureurs qu’il fallait pour aller chercher un bon résultat. On va déjà savourer ce beau triplé et on verra pour la course en ligne de dimanche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *