Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Chris Froome, re-Tour de France

Trois ans qu’il n’avait plus mis les cale-pieds sur le Tour de France : Chris Froome est enfin de retour sur la Grande Boucle ! Le Britannique, qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis son retour de blessure, ne vient pas avec des ambitions de classement général, bien au contraire. On verra le « Kenyan blanc » aider son leader Michael Woods durant ces trois semaines. Mais en sera-t-il capable ?

Trois ans qu’il n’avait plus mis les cale-pieds sur le Tour de France : Chris Froome est enfin de retour sur la Grande Boucle ! Le Britannique, qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis son retour de blessure, ne vient pas avec des ambitions de classement général, bien au contraire. On verra le « Kenyan blanc » aider son leader Michael Woods durant ces trois semaines. Mais en sera-t-il capable ?
La tête basse, Chris Froome vient encore de terminer bien loin du vainqueur du jour sur le Dauphiné (Crédit : Sirotti)


Les chutes peuvent avoir un effet positif dans le vélo. Prenez l’exemple de Chris Froome ! Conspué, hué et même aspergé d’urine par des « supporters » lors de ses années de domination, le voilà désormais mieux vu par le public. C’est lui-même qui le dit : « J’ai déjà eu l’occasion de courir en France cette année, et j’ai senti la chaleur du public à mon égard », explique le quadruple vainqueur du Tour de France, en français dans le texte.

Trois ans qu’il n’avait plus mis les cale-pieds sur le Tour de France : Chris Froome est enfin de retour sur la Grande Boucle ! Le Britannique, qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis son retour de blessure, ne vient pas avec des ambitions de classement général, bien au contraire. On verra le « Kenyan blanc » aider son leader Michael Woods durant ces trois semaines. Mais en sera-t-il capable ?
Pas d’ambition au général pour Chris Froome au départ de Brest… comme en 2008 (Crédit : Sirotti)

Difficile d’expliquer un tel retournement de situation. Peut-être la machine est-elle tout simplement redevenue humaine aux yeux des Français, qui n’aiment jamais autant qu’un champion en difficulté. Et Chris Froome est en GRANDE difficulté à l’heure de retrouver le Tour de France. Une 47ème place finale comme meilleur résultat (sur le Dauphiné et l’UAE Tour), des chronos complètement manqués, des difficultés à la moindre bosse,… Bref Christopher Froome n’est plus que l’ombre de lui-même depuis sa chute.

Froome « voulait revenir » sur le Tour


Reste que tout cela semble derrière le Britannique, heureux de retrouver une course qu’il adore. « J’avais envie de revenir. Cela fait trois ans que je ne suis plus venu et ça me manquait. Pouvoir rouler sur le Tour de France a été une grande source de motivation lorsque je me suis soigné », raconte Froome. La blessure, elle est oubliée selon le septuple vainqueur de Grand Tour, la condition en revanche… « J’aurais aimé retrouver mon niveau plus vite. Mais maintenant, je suis complètement guéri, je peux me concentrer à 100% sur mon travail sur le vélo. Il ne faut pas regarder en arrière mais vers l’avant si je veux retrouver mon niveau d’avant ».

Trois ans qu’il n’avait plus mis les cale-pieds sur le Tour de France : Chris Froome est enfin de retour sur la Grande Boucle ! Le Britannique, qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis son retour de blessure, ne vient pas avec des ambitions de classement général, bien au contraire. On verra le « Kenyan blanc » aider son leader Michael Woods durant ces trois semaines. Mais en sera-t-il capable ?
La dernière fois qu’il est venu sur le Tour, Chris Froome avait un peu plus d’ambition (Crédit : Sirotti)


Ce niveau semble encore loin, c’est pour cela que Chris Froome ne sera pas le leader d’Israël Start-up Nation sur le Tour. L’intéressé le vit plutôt bien. « J’aurais pu très bien ne jamais remonter sur le vélo. Je suis content d’aborder la course avec une approche différente. Avant, j’avais toujours beaucoup de pression du fait de mes ambitions au général. Ce ne sera pas le cas ». Le double médaillé de bronze du chrono aux JO sera un lieutenant pour Michael Woods, et ce n’est pas pour lui déplaire.

Froome lieutenant de Woods


« Je suis concentré sur mon travail, je vais donner le meilleur pour que Michael signe le meilleur résultat. Pendant une décennie, j’ai été dans une équipe qui a fait ce travail pour moi, c’est génial d’être de l’autre côté cette fois ». 2021, une nouvelle ère s’ouvre pour Christopher Froome : l’heure du re-Tour de France pour le Britannique, qui prend cela avec philosophie.

Trois ans qu’il n’avait plus mis les cale-pieds sur le Tour de France : Chris Froome est enfin de retour sur la Grande Boucle ! Le Britannique, qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis son retour de blessure, ne vient pas avec des ambitions de classement général, bien au contraire. On verra le « Kenyan blanc » aider son leader Michael Woods durant ces trois semaines. Mais en sera-t-il capable ?
Chris Froome ne veut pas regarder en arrière. Son niveau reviendra, il en est persuadé (Crédit : Sirotti)


« Je suis content de partir de Brest, c’est là que j’ai découvert le Tour en 2008. D’une certaine manière, je suis dans le même état d’esprit qu’il y a 13 ans. Je viens sans pression, pour essayer de progresser. Et si je remporte une étape, ça sera incroyable ». Le nouveau Chris Froome est arrivé, sans ambition particulière sur le Tour de France, mais pas sans motivation.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *