Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Dauphiné – étape 3 : Colbrelli n’est plus l’éternel second !

Après deux deuxièmes places lors des premières étapes, Sonny Colbrelli lève les bras sur le Dauphiné. L’Italien a remporté la troisième étape en allant chercher Alex Aranburu dans le final. Malgré une chute en fin de parcours, Guillaume Martin sauve les meubles. Lukas Pöstlberger conserve le maillot jaune.

Après deux deuxièmes lors des premières étapes, Sonny Colbrelli lève les bras sur le Dauphiné. L'Italien a remporté la troisième étape en allant chercher Alex Aranburu dans le final. Malgré une chute en fin de parcours, Guillaume Martin sauve les meubles. Lukas Pöstlberger conserve le maillot jaune et bleu.
Prime à la régularité pour Sonny Colbrelli, enfin vainqueur sur ce Dauphiné (Crédit : Eurosport)


La course : Martin se fait peur, Colbrelli l’emporte

Une vraie frayeur pour Guillaume Martin ! Le peloton se dirige tranquillement vers Saint-Haon-Le-Vieux, quand une chute dans le peloton met à terre le leader de la Cofidis. Obligé de faire l’effort, le grimpeur parvient à rentrer dans le final. Ce soir, Martin n’a pas perdu de temps et peut souffler un bon coup.

La frayeur était logique pour l’équipe Cofidis. Pour une fois, le peloton ne jouait pas battu et n’allait pas attendre le troisième du dernier Dauphiné. Le duo d’échappés, Omer Goldstein et Loïc Vliegen, avait été repris depuis longtemps. Jamais ils n’ont pu espérer imiter Brent Van Moer et Lukas Pöstlberger. Surtout qu’avec ce final bosselé, certains candidats à la victoire finale pouvaient espérer grignoter du temps sur certains.

Avec le retard et les efforts accumulés, Guillaume Martin n’est évidemment pas aux avant-postes pour jouer la gagne. Les mieux placés ? Les INEOS Grenadiers, qui mènent longtemps le peloton. Mais Michal Kwiatkowski ne prend pas sa chance. C’est Alex Aranburu qui lance le premier ce long sprint final. Dans le sillage de l’Espagnol, un seul homme peut tenir : le Poulidor de ce Dauphiné, Sonny Colbrelli. Parti trop tôt, Aranburu lâche et voit le maillot vert lui ravir cette victoire. Colbrelli lève (enfin) les bras après avoir été frustré. Lukas Pöstlberger conserve lui la tête au général.


La décla :

« Après 2 deuxièmes place, j’avais envie de décrocher une belle victoire. Le dernier kilomètre était très dur, Aranburu était très fort, mais après, ça s’est bien passé pour moi. Les derniers mètres étaient épouvantables ».

Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), au micro du Dauphiné.


Le chiffre :

9

Le sprinteur de la Bahrain Victorious joue placé depuis le début de la saison. L’Italien a signé 9 top 10 en 20 jours de course ! Malheureusement, il n’a mis au fond « que » deux fois. Ce succès, aujourd’hui, sur le Dauphiné va faire du bien à Sonny Colbrelli.


Les classements :

3 thoughts on “Dauphiné – étape 3 : Colbrelli n’est plus l’éternel second !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *