Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Dauphiné – Étape 3 : les Tops et les Flops

Sonny Colbrelli tient enfin sa victoire sur le Dauphiné. L’Italien ne s’est pas fait surprendre à Saint-Haon-le-Vieux où il a décroché son deuxième succès de la saison. Retour sur les gagnants et les perdants de cette journée dans la Loire.

L’étape du jour s’est résumée à un sprint en côte. (Sirotti)

Les Tops :



Sonny Colbrelli

Il est invaincu au sprint cette semaine. Après avoir sprinté à deux reprises pour la médaille d’argent, il a enfin pu se battre pour la gagne et n’a pas failli. Sonny Colbrelli a même dû se débrouiller seul dans le dernier kilomètre, répondant lui-même au démarrage lointain d’Alex Aranburu pour remporter la 3ème étape du Dauphiné. Cela ne l’a pas empêché de couper la ligne en tête, au terme d’un effort insoutenable. Sa 28e victoire professionnelle lui assure le statut de favori pour un maillot vert qui ne sera qu’une projection vers celui du Tour de France, qu’il a dans le viseur.

Alex Aranburu

Il était davantage attendu à Saugues, la veille, mais c’est aujourd’hui qu’Alex Aranburu a pointé le bout de son nez. Audacieux, il a lancé le sprint de très loin, sachant qu’il ne fallait pas laisser leur chance aux purs sprinteurs. C’était bien tenté mais l’Espagnol est tombé sur un os. Deuxième à l’arrivée, il obtient tout de même une belle deuxième place.

Brandon McNulty

Le dernier top de la journée n’est autre que le troisième de l’étape : Brandon McNulty. Loin d’être attendu sur ce terrain, l’Américain était mal placé dans le dernier kilomètre et a dû produire un effort énorme pour remonter ses adversaires. Mains aux cocottes, dans un déhanchement qui traduit la douleur que lui a infligé ce final, il a fait oublier la contre-performance de son coéquipier Alexander Kristoff. Ce dernier était déjà carbonisé au moment de suivre l’accélération du vainqueur et n’a pas pris part à l’explication.


Les Flops :



Mads Pedersen

Mads Pedersen était venu sur le Dauphiné en sachant qu’il aurait peu d’occasions de scorer. Le Danois n’aura finalement fait aucun sprint. Distancé le premier jour et victime d’une chute aujourd’hui, il a malheureusement dû abandonner et se présentera au départ du Tour sans aucun repère. Pas rassurant.


Warren Barguil

Lui aussi victime d’une chute, le Breton s’est imposé un gros effort pour revenir dans le peloton dans le final, avant finalement de prendre une cassure. Malade, le Breton a déjà été lâché la veille et n’avait vraiment pas besoin de ça.


Jasper Stuyven

Une quatrième place sur une épreuve World Tour n’est jamais un mauvais résultat. Mais Jasper Stuyven doit frustrer ses supporters cette semaine. Alors qu’il a couru à contre-temps hier, sortant du peloton dans une descente avant de se relever et de lâcher prise dans la dernière bosse, il échoue cette fois au pied du podium. Une quatrième place qui s’ajoute à celle de dimanche et qui laisse un goût d’inachevé. Le vainqueur de Milan-San Remo règlera peut-être la mire à Saint-Vallier jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *