Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Dauphiné – Étape 5 : Thomas et le coup du kilomètre

Grâce à un formidable coup du kilomètre, Geraint Thomas remporte la cinquième étape du Dauphiné au nez et à la barbe de Sonny Colbrelli. Le Gallois se remet à l’endroit après son contre-la-montre raté la veille. Lukas Pöstlberger a tenu et conserve le maillot jaune.

Pas de photo-finish mais il en fallait pas plus pour que Colbrelli ne double Thomas (Crédit : Eurosport)


La course : un peu de folie

On n’a pas vraiment compris la tactique de Kasper Asgreen ce matin. Mais ce qui est sûr, c’est que grâce à lui, la journée a été folle. Troisième du général avant le départ, le Danois se faufile dans l’échappée du jour sur la route de Saint-Vallier. Son but ? Prendre les bonifications mais aussi, pourquoi pas, aller au bout pour se parer de jaune avant la montagne. Forcément, la BORA-hansgrohe de Lukas Pöstlberger voit ça d’un mauvais œil. Ses compagnons de fuite aussi.

À 50 kilomètres de l’arrivée, c’est la zizanie sur la route du Dauphiné : les échappés s’attaquent et se contrent, le peloton, derrière, roule à vive allure. Les échappés sont à peine repris que les INEOS Grenadiers décident de visser. L’occasion d’envoyer un signal après le chrono décevant. Personne n’est lâché et le parcours oblige les Britanniques à lever le pied.

Thomas et le coup du kilomètre

La suite ? Des chutes (Anacona, Venturini,…), des lâchés (Madouas), une tentative solitaire de Bystrom mais les compteurs sont remis à zéro au pied de la côte de Montrebut, juge de paix de la journée (1,4km à 11%). Craddock en profite pour s’isoler mais l’Américain ne prend jamais le large. C’est donc l’heure du sprint ? Que nenni ! Geraint Thomas profite d’un virage en épingle pour faire le coup du kilomètre. Le Gallois prend quelques mètres d’avance et oblige Sonny Colbrelli à lancer son sprint de loin. L’Italien revient comme une balle mais c’est trop tard. Pour très peu, Thomas résiste et remporte cette 5e étape du Dauphiné. Après le couac de la veille, les Britanniques sont toujours dans le coup.


La décla :

« Ce n’était pas prévu. Je savais qu’il n’y avait plus beaucoup d’équipiers dans le peloton. J’y suis allé à fond. Je ne pensais pas avoir gagné quand j’ai levé les bras, Colbrelli arrivait tellement vite. Mais c’est génial ».

Geraint Thomas (INEOS Grenadiers), au micro de l’organisation.


Le chiffre :

3

Geraint Thomas n’avait plus gagné une étape en ligne depuis trois ans avant ce succès sur le Dauphiné. Sa dernière victoire hors chrono ? Tout simplement l’Alpe d’Huez lors du Tour de France 2018, année de sa victoire sur la Grande Boucle.


Les classements :

3 thoughts on “Dauphiné – Étape 5 : Thomas et le coup du kilomètre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *