Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Dauphiné – Étape 6 : Valverde, un vétéran triomphant

Alejandro Valverde (Movistar) a conclu un gros travail de son équipe en allant remporter la 6e étape du Dauphiné, au Sappey en Chartreuse. Alexey Lutsenko prend le maillot jaune avant la haute montagne.

Alexey Lutsenko était le plus fort au Sappey en Chartreuse (Crédit : Sirotti)


La course : la belle stratégie de la Movistar

On s’y attendait, les favoris n’ont pas bougé lors de cette première étape pentue du Critérium du Dauphiné. Mais certains ont tenté leur chance, comme Gaudu, Mas et Lopez. Ineos, elle, a une nouvelle fois montré qu’elle sera l’équipe à battre ce week-end.

14 coureurs prennent les devants. Parmi eux, le porteur du maillot de meilleur grimpeur, Matthew Holmes (Lotto Soudal), Greg Van Avermaet (AG2R Citroën-Team) et 5 Français : Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Anthony Perez (Cofidis), Laurent Pichon (Arkéa-Samsic), Julien Bernard (Trek-Segafredo) et Franck Bonnamour (B&B Hôtels). Leur avance ne dépassera jamais les 2’40.

La course se décante dans la plus grosse difficulté de la journée, le Col de Porte. Dans l’échappée, Julien Bernard attaque dès le pied. Après une grosse bagarre, un seul homme s’isole en tête : Lawson Craddock (EF Pro Cycling), avec une faible avance. Dans le peloton, les Astana font exploser le groupe à 2,5 km de l’arrivée. Une accélération violente, relayée par les Movistar, qui condamne le maillot jaune de ce Critérium du Dauphiné, Lukas Pöstlberger (BORA-hansgrohe).

Le terrain ne semble pas assez pentu pour voir les favoris s’attaquer. Et Lawson Craddock en profite : au pied de la montée finale, vers Le Sappey en Chartreuse, il compte encore 15 secondes d’avance. Il est repris à 3 km du sommet. Là où la bagarre débute pour la victoire d’étape. Miguel Angel Lopez décoche la première flèche. David Gaudu tente sa chance à 2,4 km du sommet, mais les Ineos contrôlent, avec Tao Geoghegan Hart. Sepp Kuss et Enric Mas n’ont pas plus de réussite.

L’étape se joue donc au sprint, avec une vingtaine de coureurs. Ineos envoie Tao Geoghegan Hart. Le vainqueur du Giro 2020 est fort, mais pas autant qu’Alejandro Valverde. Le vétéran de la Movistar le saute à 50 mètres de la ligne, concluant le gros travail de sape de son équipe. Alexey Lutsenko (Astana) prend les commandes du général.


Le chiffre :

1

Alejandro Valverde devient le vainqueur d’étape le plus âgé de l’histoire du Critérium du Dauphiné, à 41 ans et 40 jours. Il détrône Gilbert Duclos-Lassalle (36 ans et 282 jours).


Les classements :

5 thoughts on “Dauphiné – Étape 6 : Valverde, un vétéran triomphant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *