Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Dauphiné – Étape 8 : Padun, Porte, Gaudu… les réactions

Tout comme la veille, l’Ukrainien Mark Padun (Bahrain-Victorious) s’est imposé en solitaire. Au classement général, c’est l’Australien Richie Porte (INEOS Grenadiers) qui remporte ce 73e Critérium du Dauphiné. Retrouvez toutes les réactions à l’issue de l’arrivée de la dernière étape aux Gets.

À 36 ans et après deux 2e places, Richie Porte remporte pour la première fois le Critérium du Dauphiné (Sirotti)

Mark Padun (Bahrain-Victorious), vainqueur de l’étape :

« Je ne me suis jamais senti aussi bien sur le vélo »

« C’est un rêve, c’est incroyable. Je suis toujours sous le choc de ma victoire d’hier, qui m’a enlevé beaucoup de stress et d’adrénaline. Mais j’ai essayé de ne plus y penser et de me concentrer sur la course du jour. Le plan, c’était de partir dans l’échappée et pourquoi pas d’aider ensuite Jack Haig à batailler dans la montée pour le classement général. Je me suis dit que je pouvais aller chercher des points pour le maillot à pois aussi. Puis nous avions 2 minutes d’avance en rentrant dans la dernière montée et tout se passait très bien. Je ne me suis jamais senti aussi bien sur le vélo. Physiquement j’ai souffert, mais mentalement j’étais très bien. Je suis un jeune coureur, j’ai eu beaucoup de problèmes de poids dans le passé, mais depuis le dernier camp en altitude, j’ai de très bonnes jambes ».


Richie Porte (INEOS Grenadiers), vainqueur du classement général :

« Je ne me fais pas d’illusion sur mon rôle pendant le Tour »

« J’ai terminé deux fois 2e du classement général, j’ai aussi perdu le titre dans les derniers kilomètres en 2017… alors finalement gagner ici… je suis sur un nuage. Avec tous les sacrifices que tout cela fait peser sur ma femme et mes deux enfants, je le mérite. Et l’équipe Ineos Grenadiers a été incroyable aujourd’hui. Je connais bien la descente de Joux-Plane, je l’ai faite de nombreuses fois. J’ai décidé de descendre à mon rythme, puis j’ai vu Geraint tomber. Bien sûr ce n’était pas idéal, mais il a réussi à revenir. Je ne me fais pas d’illusions sur mon rôle pendant le prochain Tour. En tout cas, cette victoire représente beaucoup pour moi. J’ai toujours aimé cette course, alors la remporter à 36 ans, c’est important ».


Ben O’Connor (AG2R Citroën Team), 4e de l’étape :

« Il fallait être très fort pour attaquer »

« Tout le monde était à la limite à Joux Plane. Cela allait très vite, il fallait être vraiment fort pour attaquer. J’ai pris du temps au bon moment, je ne pense pas qu’il n’y avait de meilleur endroit aujourd’hui. Tout le monde est fatigué, il n’y a pas eu de journée de repos sur ce Dauphiné ».


David Gaudu (Groupama – FDJ), 5e de l’étape et maillot blanc :

« Surprenant de voir Padun sortir du chapeau »

« Je suis satisfait, le classement général ne veut pas forcément dire quelque chose, le plus important était que les jambes répondent. C’est ce que je retiendrai. Un final comme ça, c’est difficile, on sait que INEOS est très fort pour défendre un maillot. Je pense qu’on avait presque tous le même niveau dans la montée. C’est rassurant de jouer devant, je suis content de mes sensations sur les deux derniers jours. C’est surprenant de voir Mark Padun sortir du chapeau, c’était peut-être le moment de sa carrière sur ces deux journées. Bravo à lui en tout cas ».


Guillaume Martin (Cofidis), 10e de l’étape :

« Un bilan décevant »

« On pouvait difficilement faire pire qu’hier, j’ai retrouvé un peu de sensations. C’était plus plaisant. J’ai peut-être souffert de ma chute. J’avais terminé 3e du général l’an dernier donc je venais avec de bonnes ambitions, j’étais en forme en arrivant et plutôt confiant ; le bilan est forcément décevant. Je ne suis pas abattu malgré tout, collectivement avec l’équipe Cofidis on s’impose de plus en plus dans le peloton et cette dernière étape m’a rassuré ».


Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious), maillot vert :

« Mon rêve c’est de prendre le maillot jaune »

« Je suis très heureux avec ce maillot vert, j’ai réussi à survivre les deux derniers jours. Trois places de 2e, une victoire d’étape, ainsi que deux autres pour Mark Padun, nous avons fait un gros travail avec l’équipe. Maintenant, je compte me présenter dans ma meilleure forme sur le Tour de France. Mon rêve, ce serait de gagner la première étape et de prendre le Maillot Jaune. Sinon, j’essaierai d’en remporter une autre et pourquoi pas de lutter pour le maillot vert ».

One thought on “Dauphiné – Étape 8 : Padun, Porte, Gaudu… les réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *