Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

E. Hubert (Arkéa Samsic) : « Barguil peut briller sur trois semaines »

La formation Arkéa Samsic avait créé la sensation en faisant signer Nairo Quintana en 2019. Pour sa première saison, le Colombien n’a pas déçu, tout comme la formation bretonne, victorieuse à 12 reprises. De quoi aiguiser l’appétit d’Emmanuel Hubert, qui veut confirmer en cette année 2021. Le patron d’Arkéa Samsic voit en Warren Barguil un potentiel vainqueur de Grand Tour.

Emmanuel Hubert souhaite une année 2021 meilleure qu’en 2020 (Crédit : Sirotti)


Lorsqu’on évoque l’année 2020, Emmanuel Hubert est certainement l’un des rares à ne pas évoquer la pandémie. « C’est un bilan positif pour nous. 14ème place mondiale toutes divisions confondues. Des victoires comme l’équipe n’en avait jamais connues et la victoire en Coupe de France avec Nacer (ndlr : Nacer Bouhanni) », énumère le boss d’Arkéa Samsic. « Il nous a juste manqué la petite étincelle de finir en tête du classement EuropeTour. On a été battu par l’équipe Alpecin-Fenix avec un superbe van der Poel. Il n’y avait pas grand chose à faire contre lui ».

2021 année de la continuité pour Arkea


L’équipe est en confiance, le staff aussi, alors rien ne va changer ou presque en 2021. « Changer pour changer ce n’est pas dans mon état d’esprit. J’accorde ma confiance. On fonctionne avec un groupe. En 2020 il a bien fonctionné donc il continuera avec quelques petites touches », continue Emmanuel Hubert qui en profite pour évoquer les trois recrues : Eduardo Flores, Markus Pajur et Amaury Capiot. Ce dernier sera particulièrement à suivre. « Le registre des courses belges nous manquait, Amaury peut faire le joint ». Des recrues intéressantes, même si les hommes forts étaient déjà dans la place.

« On fait partie du paysage cycliste»

Emmanuel Hubert, manager général d’Arkea-Samsic


« Nous sommes des compétiteurs. L’objectif c’est de gagner un maximum de courses. Entre les Barguil, Bouhanni, Quintana, et d’autres aussi, on aura bon nombre de victoires en 2021 j’espère », poursuit Emmanuel Hubert. Le Colombien, attraction de l’équipe, nourrit des ambitions de Giro. Forcément tentant pour l’équipe bretonne, et l’occasion pour le manager général de mettre les choses au point. « Ce n’est pas dans mon ADN de payer pour participer à une épreuve. On a postulé au Giro, mais sans parler de finances », assure Hubert. « J’attends de savoir si nous sommes pris dans les épreuves auxquelles nous avons candidaté, pas seulement le Tour d’Italie ou Tirreno. Quand on connaîtra le programme, on s’occupera alors de faire la sélection des coureurs ».

Quintana en rose avec Arkea-Samsic (Crédit : Sirotti)


Warren Barguil vainqueur de GT ?


« L’an dernier, il y avait sept équipes World Tour derrière nous. On fait partie du paysage cycliste. C’est une évidence que les organisateurs pensent à nous. Et qu’un ancien vainqueur du tour d’Italie comme Nairo veuille revenir, cela aide. Mais tant que je n’aurai pas vu le communiqué, j’attends ». Mais l’homme à suivre chez Arkéa Samsic en 2021 pourrait bien être Warren Barguil. Le grimpeur de 29 ans a annoncé vouloir briller sur Paris-Nice, et son manager général croit en lui.

Warren Barguil peut-il gagner un GT avec Arkea ? (Crédit : Sirotti)


« Warren a toutes les aptitudes, toutes les capacités pour faire un grand Paris-Nice. Ces dernières années ont pu être compliquées en raison de chutes. Mais ce n’est pas parce qu’il y a eu ça que 2021 se passera comme ça ». Emmanuel Hubert va même plus loin sur le Breton. « Je reste persuadé qu’il peut briller sur une course de trois semaines. La seule chose, c’est de bien canaliser ses forces. Mais Warren peut être performant sur les courses d’un jour, d’une semaine et de trois semaines. Sa grande force, c’est la récupération ! Il a tous les voyants pour être performant sur trois semaines ». Le double vainqueur d’étape sur la Vuelta et le Tour a une autre envie : regagner le championnat de France.

Le retour en forme de Nacer Bouhanni

Quatre succès en 2020 pour Bouhanni avec Arkea-Samsic (Crédit : Sirotti)


« Quand tu y as goûté une fois, tu veux y retourner une deuxième fois. Le bonheur d’un maillot bleu-blanc-rouge est extraordinaire. Warren et Nacer peuvent y penser. En plus les prochains championnats seront dans la région de naissance de Nacer Bouhanni (ndlr : Epinal), donc si ce n’est pas un circuit trop exigeant, pourquoi pas ? », poursuit le vainqueur du Tour de l’Ain 1995. L’ancien de la FDJ et Cofidis, troisième leader de la formation, de retour à son meilleur niveau, pourrait bien revenir titiller le gotha du sprint. « Il respire le bonheur, il est très attachant. Sauf pépin physique, Nacer sera beaucoup plus performant qu’en 2020, et je suis sûr qu’il va briller haut et fort cette saison ». Aux dires d’Emmanuel Hubert, tous les voyants sont au vert pour Arkéa Samsic. Ne reste qu’à espérer que la saison se déroule comme prévu pour voir l’équipe bretonne briller sur tous les terrains.

5 thoughts on “E. Hubert (Arkéa Samsic) : « Barguil peut briller sur trois semaines »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *