Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Giro 2021 : Bardiani-CSF-Faizanè veut renouer avec la victoire

Elle est une habituée du Giro : en 39 ans d’existence, Bardiani-CSF-Faizanè n’a manqué le Giro qu’une fois, en 2009. Elle y a d’ailleurs gagné de nombreuses étapes mais depuis 2016, elle fait chou blanc. Son objectif n’est autre que de retrouver le chemin de la gagne.

Bardiani-CSF-Faizanè n'a disputé que deux épreuves d'un jour en World Tour avant de se présenter au Giro.
Bardiani-CSF-Faizanè n’a disputé que deux épreuves d’un jour en World Tour avant de se présenter au Giro. (Sirotti)


Le leader : le collectif

Il y a bien un ou deux noms bien connus des observateurs francophones, mais il faut bien reconnaître que la composition de la Bardiani pour le prochain Tour d’Italie ne compte pas de vrai leader. C’est plutôt sur son collectif, le seul composé exclusivement de transalpins, que l’équipe va miser. Elle dispose un effet de deux vétérans, Enrico Battaglin et Giovanni Visconti, qui comptent à eux seuls 25 participations à leur épreuve de prédilection ; mais aussi trois novices qui ont des qualités à faire valoir : Filippo Zanna, Umberto Marengo et Filippo Fiorelli.


L’objectif : une victoire d’étape

25 victoires en 38 participations, c’est franchement pas mal. Néanmoins, il y a bien longtemps que les coureurs de la Bardiani n’ont pas levé les bras sur leur tour national. Depuis 2016 précisément, lorsque Giulio Ciccone se révélait au grand public à Sestola. Pour gagner à nouveau, les hommes de Roberto Reverberi devront être omniprésents à l’avant, car aucun d’entre eux ne semble capable de gagner sans attaquer de loin. Le pari est toutefois loin d’être gagné d’avance : la dernière victoire d’un des huit partants à l’échelon professionnel remonte à… septembre 2019 !


Le coureur à suivre : Filippo Fiorelli

Ce coureur de 26 ans n’est passé pro qu’en 2020 ; c’est pourtant lui qui a le mieux réussi son début de saison. Particulièrement rapide, le Sicilien avait su intégrer le Top 10 lors de deux arrivées massives lors de son premier Giro. S’il n’a pu s’exprimer cette année que sur des courses de second rang en Croatie, en Grèce ou en Serbie, Filippo Fiorelli a déjà totalisé 12 places dans les 10 en 2021, dont une victoire au Porec Trophy. Assez fort pour inquiéter Caleb Ewan ou Peter Sagan ? Non. En revanche, vous pouvez être sûr qu’il tentera sa chance.

One thought on “Giro 2021 : Bardiani-CSF-Faizanè veut renouer avec la victoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *