Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Le GP de l’Escaut 2021 en chiffres

Les meilleurs sprinteurs du monde ont rendez-vous sur le GP de l’Escaut ce mercredi pour clore la saison 2021 des Flandriennes (avant Paris-Roubaix en octobre on l’espère). Voici les chiffres à connaître avant cette 109ème édition du Scheldeprijs.

Les meilleurs sprinteurs du monde ont rendez-vous sur le GP de l'Escaut ce mercredi pour clore la saison 2021 des Flandriennes (avant Paris-Roubaix en octobre on l'espère). Voici les chiffres à connaître avant cette 109ème édition du Scheldeprijs.
Cavendish, Kittel, Greipel : jolie brochette sur le Gp de l’Escaut 2016 (Crédit : Sirotti)

1

Une seule victoire française sur l’épreuve, mais quelle victoire ! Maurice Leturgie a remporté la toute première édition du Scheldeprijs (ou GP de l’Escaut en Français), en 1907. Sa principale victoire en carrière. Il avait devancé deux Belges, Eugène Platteau et François Verstraeten. Depuis, il y a bien eu deux podiums (Nacer Bouhanni et Bryan Coquard) mais toujours pas de successeur. À jamais le premier !

5

Marcel Kittel est le roi du GP de l’Escaut. L’Allemand est seul recordman de victoires avec 5 succès, c’est 2 de plus que ses deux poursuivants Piet Oellibrandt et Mark Cavendish. Autant dire qu’il y a peu de chance que quelqu’un vienne rapidement chercher le natif d’Armstadt. Il faut également signaler que le bonhomme a signé ses 5 victoires en 2 fois seulement. Un triplé de 2012 à 2014 (personne d’autre ne la fait) et le doublé en 2016 et 2017.

2005

Les sprinteurs ont toujours eu la part belle sur le GP de l’Escaut. Depuis 2005, il y a toujours eu un emballage final. La dernière fois que les spécialistes de la dernière ligne droite ont été mis à défaut, c’était en 2005. Cette année là l’inconnu Thorwald Veneberg (Rabobank) s’impose devant son compagnon d’échappée Tomas Vaitkus (AG2R). Une surprise totale, qui depuis, ne s’est pas reproduite.

14

Cela fait bien longtemps que les Belges n’ont pas remporté l’épreuve, et c’est assez rare pour le signaler dans une épreuve du plat-pays. Le dernier régional ayant levé les bras n’est autre que Tom Boonen en… 2006 ! Depuis 14 éditions, les sprinteurs du monde entier se sont amusés sur le Scheldeprijs… les Belges moins.

70

Malgré cette longue disette sur le GP de l’Escaut, la Belgique domine au tableau d’honneur. Avec 76 succès sur 108 possibles, les autres tricolores comptent 70% de succès sur l’épreuve. Malgré tout, il convient de remettre un peu en perspective. Car entre 1907 et 1980 (soit 68 éditions), les Belges n’en avaient manqué que… 3 ! Soit 65 victoires. Depuis 1981, soit 40 ans, ils n’ont plus gagné “que” 11 fois.

1907

Le GP de l’Escaut a une longue, très longue histoire. On l’a vu plus haut, Maurice Leturgie est le premier vainqueur de l’épreuve qui fête cette année sa 109ème édition. Le Scheldeprijs est d’ailleurs la plus vieille course flamande du calendrier. Plus vieille encore que les plus renommés Tour des Flandres (1913), Gand-Wevelgem (1934) ou encore que le Omloop Het Nieuwsblaad (1945).

One thought on “Le GP de l’Escaut 2021 en chiffres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *