Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Le Tour d’Algarve 2021 en chiffres

Reporté à cause de la crise sanitaire, le Tour d’Algarve prend place aujourd’hui en même temps que le départ du Giro. Une course devenue le terrain de jeu des grands coureurs depuis longtemps. Les chiffres clés de l’épreuve portugaise.

Reporté à cause de la crise sanitaire, le Tour d'Algarve prend place aujourd'hui en même temps que le départ du Giro. Une course devenue le terrain de jeu des grands coureurs depuis longtemps. Les chiffres clés de l'épreuve portugaise.
Le Tour de l’Algarve et ses beaux paysages (Crédit : Algarve)

0

Pas de victoire française sur l’épreuve depuis sa création. Mais un Tricolore a brillé sur la course du sud du Portugal : Sylvain Chavanel. Deux fois 2ème en 2008 et en 2009. Battu la première année par Stijn Devolder dans un classement général qui rappelle plutôt une arrivée du Tour des Flandres, et en 2009 par Alberto Contador.

6

En 1997, le local Candido Barbosa a réalisé l’exploit de remporter toutes les étapes du Tour de l’Algarve, six au total plus le général évidemment. Il s’imposera une seconde fois en 2002 devant Alex Zülle et George Hincapie. Il compte au total 16 succès sur l’épreuve portugaise.

6

Ces dernières années, les vainqueurs ont souvent été de grands coureurs de classements généraux. Ils sont 6 à s’être imposés sur un Grand Tour et sur le Tour de l’Algarve. Le premier, Melchor Mauri en 1999 (vainqueur de la Vuelta 91). Puis ensuite sont venus Alex Zülle (2000), Alberto Contador en 2009 et 2010, Geraint Thomas (2015-2016), Primoz Roglic (2017) et Tadej Pogacar (2019). Et on ne compte pas Floyd Landis, vainqueur en 2004, venu avec son coéquipier Lance Arsmtrong cette année-là (5ème). Le dernier vainqueur, Remco Evenepoel, en sera-t-il dès le Giro cette année ?

15

L’épreuve a beau avoir lieu au Portugal, il faut remonter à 2006 pour trouver trace d’un vainqueur lusitanien au palmarès, soit une longue disette de 15 ans. Le dernier vainqueur local est Joao Cabreira. C’est d’ailleurs le seul fait d’armes de ce coureur qui n’a couru que dans son pays. Depuis, Tiago Machado (deux fois) et Rui Costa sont montés sur le podium, mais pas sur la plus haute marche.

27

Bien que la dernière victoire remonte 15 ans en arrière, les Portugais ont fait une véritable razzia avant que la course ne connaisse plus de diversité fin des années 90. 27 victoires au total sur 45 éditions et une invincibilité jusqu’en 1992. Le recordman de l’épreuve : Belmiro Silva, vainqueur à trois reprises (1977, 1981 et 1984).

1936

Le Tour d’Algarve n’a pas tout le temps réussi à se maintenir depuis sa création en 1936. Cette année-là, c’était d’ailleurs un « one-shot » qui ne sera même pas considéré comme la première édition. L’épreuve ne reviendra alors qu’en 1960 pour deux éditions avant de connaître une nouvelle interruption de 16 ans. Depuis 1977, elle a lieu tous les ans.

1984

L’édition 1984 du Tour de l’Algarve a été marquante, mais pas pour de bonnes raisons… A cette époque, le doyen des coureurs professionnels, l’illustre Joaquim Agostinho (41 ans), est présent. Il remporte même la 4ème étape et est leader avant le drame. Le lendemain, maillot jaune sur le dos, Agostinho percute un chien à 250 mètres de la ligne et chute lourdement. Il arrive tout de même à remonter sur le vélo et à franchir la ligne.

Mais la situation s’aggrave et il est emmené à l’hôpital. Victime d’une fracture du crâne, il tombe dans le coma et ne se réveillera jamais. Il meurt 10 jours plus tard. Il restera comme l’un des plus grands cyclistes portugais de l’histoire, étant le premier de son pays à monter sur le podium du Tour de France (78, 79).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *