Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Liège-Bastogne-Liège : David Gaudu, le patron de la Groupama-FDJ

David Gaudu a obtenu une très belle 3ème place sur Liège-Bastogne-Liège. Le Français est en train de passer un nouveau cap cette année, celui de «patron» de la Groupama-FDJ.

Et si c’était David Gaudu le prochain vainqueur français de LBL ? (Sirotti)


«C’est le patron». Ces mots sont de Marc Madiot, le manager de la Groupama-FDJ. Orphelin de Thibaut Pinot, blessé au dos et qui ne peut pour l’instant plus jouer les premiers rôles, Madiot s’est trouvé un nouveau numéro 1 : David Gaudu.

Le Français est venu récompenser ce nouveau statut par une 3ème place sur Liège-Bastogne-Liège ce dimanche. Toujours à l’avant et concentré, il a lutté jusqu’au bout avec les tous meilleurs du peloton. «Devant moi c’est quand même le vainqueur sortant du Tour de France et le champion du monde. Je suis arrivé avec quatre coureurs de classe mondiale. Donc je suis très heureux d’aller chercher ce podium», s’extasie le coureur de 24 ans une fois la ligne franchie.

D. Gaudu, 3ème de LBL : “Très heureux d’aller chercher ce podium”


Être avec les meilleurs, il l’avait fait aussi sur le Tour du Pays Basque, en remportant la dernière étape après avoir été le seul à suivre Primoz Roglic. Cette saison, David Gaudu semble encore avoir progressé. Un petit cran supplémentaire que Marc Madiot avait évidemment vu venir : «Son podium, c’est quelque chose de normal, parce qu’il a du talent. Il était dans son match depuis le Pays Basque, et il n’en est pas sorti, c’était très important. Il a un moteur comme il y en n’a pas beaucoup. Il a juste eu besoin de plus de temps qu’à d’autres en arrivant chez les pros parce qu’il avait des lacunes.»

Des lacunes a priori comblées aujourd’hui. En ce début de saison, il a su parfaitement gérer son corps et ses objectifs. La préparation a été optimale pour arriver à Liège à 100%. Le nouveau leader de la Groupama-FDJ qui a souvent «du retard à l’allumage» a même rajouté l’Amstel à son calendrier «pour pouvoir performer dès La Flèche Wallonne», rajoute l’intéressé. Rien n’avait été laissé au hasard pour aller chercher ce premier podium sur un Monument. Une ligne dans le palmarès importante, quand on veut faire partie des plus grands. «Un podium dans un Monument, ça marque. On voit sa joie, il est super content. Il faut qu’il en profite. Maintenant ça va lui ouvrir les portes pour une victoire», espère son coéquipier, Valentin Madouas.

David Gaudu heureux d’aller chercher ce podium sur LBL. (Sirotti)


«Le destin voudra qu’il prenne la bonne vague»


Déjà 6ème de Liège-Bastogne-Liège en 2019 (à 22 ans), il ne lui manque maintenant plus grand chose pour aller chercher ce grand succès sur sa “course préférée dans le calendrier”. Autour de lui, on s’imagine déjà le voir lever les bras sur la Doyenne : «Quand on arrive avec de tels coureurs, ça prouve que le niveau est là pour les battre. Ça arrivera un jour, le destin voudra qu’il prenne la bonne vague au bon moment et il ira la gagner», philosophe Madouas.

David Gaudu n’a plus peur de personne et touche du doigt aujourd’hui ses objectifs les plus fous : «On a tous des rêves, on ne sait pas s’ils sont atteignables, mais on va tout faire pour les réaliser». Le prochain se nomme Tour de France, où il sera le leader en montagne de la Groupama-FDJ. Le nouveau patron, c’est bien lui désormais.

2 thoughts on “Liège-Bastogne-Liège : David Gaudu, le patron de la Groupama-FDJ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *