Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Milan-San Remo : Les réactions

Jasper Stuyven a surpris tout le monde en remportant la 112e édition de Milan-San Remo. Le Belge de la Trek-Segafredo a devancé Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma). Voici toutes les réactions.

À 28 ans, Jasper Stuyven remporte sa plus grande victoire en s’imposant sur la Primavera (Crédit : Twitter Milano Sanremo)

Jasper Stuyven, Trek Segafredo (1er)

“J’espérais que tout le monde regarde Wout ou Mathieu”

“Je ne réalise pas encore, je suis incroyablement heureux. Si j’avais fait le sprint, je serais arrivé vers la 15e place donc je devais faire autre chose, tenter le tout pour le tout. Il fallait miser sur le fait que tout le monde regarderait Wout ou Mathieu, Caleb aussi était là, je pense que c’est ce qu’il s’est passé. Personne n’avait de coéquipiers ce qui jouait en ma faveur. Quand les jambes sont bonnes, vous pouvez penser à tous les détails et là j’étais bien toute la journée”.

Source : CyclingPro



Julian Alaphilippe, Deceuninck-Quick Step (16e)

“Je n’ai aucun regret”

“On a respecté l’objectif qu’on s’était fixé de prendre la course en main, de tout tenter dans le final. Cela a été vraiment éprouvant et Sam (Bennett) a été honnête en disant qu’il ne se sentait pas super bien. J’ai donc essayé de faire la différence mais ce n’était pas assez pour aller gagner. Vu le nombre de mecs rapides qu’il y avait et vu comment tout le monde s’attaquait, je ne pouvais pas faire grand chose de plus je crois. Il n’y avait pas de temps mort, aucun moment de récupération. J’en avais plein les pattes, je ne pouvais pas faire grand chose de plus. Je n’ai aucun regret”.

Source : RTBF



Wout Van Aert, Team Jumbo-Visma (3e)

“C’est l’autre meilleur coureur qui gagne”

“C’était une course très rapide, très difficile dans le final comme chaque année. Cela m’a surpris qu’on soit aussi nombreux au sommet du Poggio, je m’attendais à un plus petit groupe. Je pense que c’est parce que les circonstances de course étaient plus faciles que par le passé et que le niveau est très haut, beaucoup de garçons peuvent suivre. J’étais confiant mais dans le dernier kilomètre c’est toujours difficile. C’était une situation compliquée car Jasper était en tête. Si je faisais l’effort de combler l’écart, tout le monde m’aurait suivi et je devais aussi penser à mon sprint. Je suis un peu déçu de finir troisième mais j’ai fait comme j’ai pu. Je suis content pour Jasper que je connais très bien, c’est un ami et je suis très heureux pour lui. C’est l’autre meilleur coureur qui gagne”.


Greg Van Avermaet, AG2R Citroën Team (13e)

“J’aurais pu faire un top 10”

“Mon équipe a bien travaillé pour me mettre en bonne position, j’étais bien placé à la Cipressa et au Poggio ce qui est la clef de la course. J’étais content de pouvoir suivre les meilleurs sur le Poggio mais la fin était difficile, j’ai dû combler un écart sur Schachmann et Matthews et j’ai manqué d’énergie à cause de cela sur la fin. Si je m’étais concentré juste sur le sprint, j’aurais pu faire un top 10. L’équipe a bien travaillé, c’est dommage d’avoir un résultat décevant. J’espère que les courses suivantes seront meilleures, nous verrons ce que nous pourrons faire sur les Flandriennes”.



Caleb Ewan, Lotto Soudal (2e)

“Je savais que je ne rattraperai pas Stuyven”

“Je suis évidemment déçu car j’étais venu pour gagner. J’étais bien sur la fin mais c’était difficile de prédire le scénario avec autant de bons coureurs ; je devais attendre le sprint. J’ai préparé la course à fond pour pouvoir suivre les meilleurs, j’ai fait ce que je devais faire. Je n’ai aucun regret, j’étais obligé d’attendre le sprint car je n’étais pas le meilleur, je ne pouvais pas suivre tout le monde. Je pensais que c’était possible de rattraper Jasper mais il était très fort. Je me disais que s’il souffrait sur la fin je pouvais le rattraper mais quand j’ai lancé mon sprint je savais que je ne le rattraperai pas”.

Source : CyclingPro



Mathieu van der Poel, Alpecin-Fenix (5e)

“Stuyven mérite de gagner”

“J’étais bien, dans le Poggio, j’étais là ou j’étais censé être, avec Julian et Wout. C’était un groupe un peu trop gros, c’était difficile de réagir aux attaques. Si j’essayais de combler l’écart, j’étais aussi sûr de perdre donc je pense que Jasper avait choisi le bon moment et était assez fort pour tenir jusqu’au bout, il mérite de gagner. Comme tout le monde le sait, Milan-San Remo est une course compliquée à gagner, ce n’est pas facile de faire un écart sur le Poggio et de partir seul car cela va très vite et c’est très tactique sur la fin”.

Source : CyclingPro



Arnaud Démare, Groupama-FDJ (26e)

“Il fallait être meilleur pour être devant”

“C’est Milan-San Remo, cette course où tu te sens bien mais où d’un seul coup il peut t’arriver une panne de jambes. J’étais mieux dans la Cipressa que dans le Poggio, c’est mon regret du jour. Collectivement, on était bien. C’est une course de patience, à chaque fois ça nous surprend mais c’est très long, tu attends tu attends. Il faut bien manger et s’hydrater, tu attends et c’est au moment où il faut mettre le pied sur les pédales que tu te rends compte si tu es bien ou pas. Je suis déçu de ne pas avoir pu passer plus devant. Je suis avec les mecs de mon niveau avec Bouhanni, Laporte ou Nizzolo. Je finis dans ce groupe-là, il fallait être meilleur pour être devant”.

2 thoughts on “Milan-San Remo : Les réactions

  1. on peut mettre 500 kms ce serait pareil ce sont les coureurs qui décident, arrêtons de mettre des kms bout à bout, trop de favori au départ à l’arrivée tout le monde se marque et le plus malin gagne bravo à lui

  2. Attendre 300 Km pour faire un sprint c’est vraiment usant pour la tête et les jambes.
    Ia Deceuninck a pris la course en main pour quoi ??? Laisser Julien seul pour le final !!!
    J’ai fais trois fois le déplacement dans le Poggio pour voir la course, j’ai vu gagner Marc Gomez et Laurent Fignon.
    Course usante aussi pour les téléspectateurs.
    Bravo à tous les coureurs pour leurs moyenne horaires !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *