Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Mont Ventoux Dénivelé Challenge : Superman vole sur le Mont Chauve

Miguel Angel Lopez (Movistar) a facilement dominé la 3e édition du Mont Ventoux Dénivelé Challenge. Une édition encore plus difficile que la précédente, avec sa double ascension du Mont Chauve. Le premier Français, Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) est 6e.

Miguel Angel Lopez n’avait pas d’adversaire sur le Ventoux. (La Chaîne L’Equipe)

La course : Lopez part de loin

Parti dès la première heure de course, Quentin Pacher (B&B Hôtels) a longtemps cru à la victoire, encore seul en tête à 12 kilomètres de l’arrivée. Mais Miguel Angel Lopez (Movistar) était largement au-dessus du lot. Parti de loin, « Superman » a écrasé ses adversaires.

L’échappée du jour de cette troisième édition se forme après la première ascension du col de la Madeleine. Ils sont sept en tête de course : Quentin Pacher (B&B Hôtels), Romain Hardy (Arkea Samsic), Magnus Cort Nielsen (EF Pro Cycling), Antoine Duchesne (Groupama FDJ), Delio Fernandez (Delko), Roger Adria (Kern Pharma) et Flavien Maurelet (Saint-Michel Auber 93).

La première sélection s’opère à 60 km de l’arrivée, peu après le passage au Chalet Reynard. Seul Roger Adria peut suivre l’attaque de Quentin Pacher.

Un écart qui chute dans la descente : emmené par la Trek-Segafredo et AG2R-Citroën, le peloton revient à 2’44 à son terme. À Bédouin, au pied du Ventoux, ils n’ont plus que deux minutes d’avance.

Lopez lance les hostilités sur le Mont Ventoux Dénivelé Challenge

Quentin Pacher lâche son compagnon d’échappée à 19 kilomètres de l’arrivée. Dans le peloton, AG2R et EF font le ménage à 15 km de l’arrivée, opérant une grosse sélection. Miguel Angel Lopez (Movistar) lance les hostilités à 12,5 km du sommet, et s’isole. Il rattrape très vite Quentin Pacher, qu’il laisse sur place. Et prend rapidement une minute d’avance. On ne le reverra plus.

Derrière, on se bat déjà pour les places d’honneur. Oscar Rodriguez (Astana) et Enric Mas, dans cet ordre, complètent le podium, à 2’10. Les autres poursuivants, dont Ben O’Connor et Kenny Elissonde, terminent à plus de trois minutes.


Le chiffre :

2’26

En s’imposant avec 2’26 d’avance sur son dauphin, Oscar Rodriguez, Miguel Angel Lopez a battu le record entre le vainqueur et le deuxième sur les pentes du Mont Ventoux. Il était détenu par Richard Virenque depuis son succès sur le Tour de France 2002. Il avait devancé Alexandre Botcharov de 1’58.


Le classement :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *