Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Semaine internationale Coppi et Bartali – Etape 2 : Vingegaard le plus costaud

Jonas Vingegaard (Team Jumbo Visma) a remporté la 2e étape de la semaine internationale Coppi et Bartali. Mark Cavendish, leader ce matin, n’a pu défendre son maillot sur un tracé exigeant.

Jonas Vingegaard s’impose a Sogliano al Rubicone lors de la 2e étape de la semaine internationale Coppi et Bartali (Sirotti)

La course

Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) avec un maillot de leader du général, du jamais vu depuis février 2017. Il faut espérer que le Britannique ait savouré car le profil de cette 2e étape, avec un finish en circuit, ne correspondait pas beaucoup à ses qualités de sprinteur. Sur ce parcours accidenté, avec 5 fois le Sogliano al Rubicone (3,1km à 6,4%) à franchir, l’occasion était belle pour les baroudeurs de s’exprimer.

Source : Procylingstats

Six hommes profitent d’ailleurs de ce terrain propice aux offensives pour s’en aller : Xabier Mikel Azparren (Euskaltel Euskadi), Marton Dina (Eolo Kometa), Lorenzo Visintainer (General Store), Emil Dima (Giotti Victoria), Francesco Carollo (VPM) et Mattia Petrucci (Colpack Ballan). Ces six-là vont compter jusqu’à 3’30” d’avance lors du premier passage sur la ligne au sommet du Sogliano al Rubicone. A 60km de l’arrivée, ils ne sont plus que deux en tête de course, Azparren et Dima. Le peloton navigue lui toujours à plus de 3’30″… Les deux derniers fuyards sont finalement revus à 23km du but.

Le numéro de Vansevenant pas récompensé


Place désormais à l’explication entre hommes forts pour le dernier tour de circuit. Une explication sans Mark Cavendish, relégué loin de la tête de course. En plus de la victoire d’étape, il y a donc un maillot de leader à aller chercher ! C’est d’ailleurs un coéquipier du Britannique qui tente sa chance à 10km de l’arrivée : Mauri Vansevenant. Le Belge est accompagné par l’Espagnol Juan Ayuso (Colpack Team). Derrière, la chasse est menée par les formations Movistar et Ineos. L’écart est de 14″ à l’entrée des 2 derniers km. Le vainqueur du GP Industria s’envole ensuite seul sous la flamme rouge, mais ne parvient pas à résister au retour des autres favoris. Finalement, Jonas Vingegaard prend le meilleur sur Ivan Sosa (Ineos Grenadiers) et Nick Schultz (Team Bike Exchange). Le Danois confirme une nouvelle fois son énorme potentiel (voir chiffre).


Le chiffre

2

Début de saison canon pour Jonas Vingegaard. Déjà vainqueur de l’étape reine du Tour d’Abu Dhabi à Jebel Jais (devant Pogacar et Yates !), le jeune danois de 24 ans récidive avec une 2e victoire… pour sa deuxième course à étapes de la saison.


Classements

One thought on “Semaine internationale Coppi et Bartali – Etape 2 : Vingegaard le plus costaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *