Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Staff Mon Peloton

Mon Peloton, c’est une équipe de journalistes passionnés de cyclisme. Découvrez tous les membres du staff Mon Peloton et leurs souvenirs de vélo.

YOHANN TRITZ

Passionné de vélo depuis tout petit, bercé par les exploits de Marco Pantani et aujourd’hui des chèvres de Thibaut Pinot. Formé à RMC. Rêve de voir un Français sur la plus haute marche du podium du Tour de France de son vivant.

“Un jour, j’ai vu un minot gagner une étape du Tour de France en tenant tête aux cadors du peloton, pensant que celui-ci allait devenir un tout grand. C’était en 2012 à Porrentruy. Vous connaissez la suite.”


JEREMY SAHAKIAN

Le gabarit d’un grimpeur, mais un amour infini pour les Classiques. Surtout celles avec de la boue, du vent et des pavés. Egalement un goût prononcé pour le maillot irisé. 

“Un moment qui m’a marqué : La chute de Beloki ! Armstrong qui part dans le terrain ! C’est une image insensée !”


JEREMY PELLETIER

Issue d’une grande famille de cyclistes, je suis naturellement tombé amoureux de la petite reine pendant l’enfance. Inconditionnel de la Dream Team T-Mobile..

“La grande carcasse de Jan Ullrich entre Pornic et Nantes en 2003. Une route détrempée, un rond-point, une illusion envolée…  “


REMI DOS SANTOS

Fan de sport, le cyclisme est une de mes disciplines de prédilection. Comme beaucoup, j’ai commencé en regardant le Tour de France avec les années Armstrong. Le palmarès n’est pas resté, ma passion si. Elle a évolué avec le temps, me permettant de vibrer autant sur le Tour de Croatie que sur l’Amstel. Un jour j’ai failli gagner en haut de l’Alpe d’huez, mais j’ai perdu mon bidon…

“La chute de Christophe Mengin sur le Tour en 2005. Comme tout le monde j’ai cru qu’il allait gagner. Comme tout le monde j’ai pleuré…”


BRICE GIACONE

J’ai joué le pro en montagne. J’ai eu mal. J’ai joué le pro en descente. J’ai eu peur. J’ai joué le pro médiatisé, personne ne m’a interrogé. J’ai arrêté de jouer le pro, j’allais mieux. La meilleure chose à faire reste donc de parler vélo en toute décontraction, encore et toujours.

“Puerto de Ancares sur la Vuelta 2014… Hurler de joie pour Contador sur la ligne d’arrivée. Derrière moi, le patron d’ASO me regarde, circonspect. Je m’excuse. Il ne me répond pas. Grillé à tout jamais ?”


Tout le staff de Mon Peloton se fera un plaisir de répondre à l’ensemble de vos questions concernant l’actualité du cyclisme, demande de partenariat, ou informations complémentaires.

Contactez-nous directement via le formulaire ci-dessous. Nous reviendrons vers vous dans les prochaines heures.