Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tirreno-Adriatico – Étape 7 : les tops et les flops

C’est l’heure des tops et des flops de la 7ème étape de Tirreno-Adriatico. Un dernier contre-la-montre pour terminer l’épreuve qui nous a tant émerveillée. Wout van Aert a devancé le champion d’Europe (Küng) et le champion du monde de la discipline (Ganna), enfin battu. Tadej Pogacar remporte l’épreuve.

Wout van Aert n’était pas venu en Italie pour aller à la plage, malgré la serviette. (Sirotti)

Les Tops


Groupama-FDJ

Le matériel avait l’air de bien fonctionner pour la Groupama-FDJ. Quatre coureurs dans les 15 premiers du classement sur le chrono. Le champion d’Europe de l’exercice, Stefan Küng (2ème à 6″), a longtemps cru pouvoir l’emporter avant de se faire dépasser par un van Aert supersonique. Le Français Benjamin Thomas n’est pas très loin du podium (5ème à 16″) et Tobias Ludvigsson termine 10ème. Plus surprenant, la 15ème place de Thibaut Pinot. Le tricolore, en dehors du coup depuis le début de l’épreuve, montre que les jambes sont pourtant là. Une éclaircie pour le Francomtois en Italie.

Wout van Aert

Il sait sprinter (vainqueur de la 1ère étape), il sait grimper (2ème du général) mais il est, ne l’oublions pas, aussi à l’aise dans l’exercice chronométré. Wout van Aert remporte un deuxième succès sur Tirreno-Adriatico en dominant le champion d’Europe (Küng) et le champion du monde (Ganna), tout simplement. Le Belge a prouvé qu’il pouvait lutter avec les meilleurs sur tous les terrains.

Tadej Pogacar

Même si son avance sur van Aert était confortable avant ce chrono, Tadej Pogacar n’a pas pris de risque. Le Slovène a tout simplement terminé au pied du podium de ce chrono. Seulement 14 secondes derrière le vainqueur belge. Une nouvelle grosse performance pour le Slovène, qui s’impose sur l’épreuve sans contestation possible.

Les Flops



Filippo Ganna

Filippo Ganna est humain finalement. Après 7 chronos et un an d’invincibilité, l’Italien est enfin tombé de son piédestal sur un contre-la-montre. Le champion du monde de la discipline termine quand même sur le podium. Mais on profite du fait qu’il ne gagne pas pour le mettre ici. Si Küng a bien failli être son bourreau (voir plus haut), van Aert a été encore plus vite. Le coureur d’Ineos est même à deux doigts de se faire battre par Pogacar pour sauter de la 3ème place. Quelle contreperformance (calmez-vous on rigole).

Egan Bernal

D’habitude, le Colombien est plutôt à l’aise dans l’exercice. Mais sur ce tracé de 10 kilomètres tout plat, Egan Bernal a déçu. 53ème à 55 secondes de la tête, il n’est pas vraiment à sa place. Peut-être ses problèmes de dos se font ressentir lors des contre-la-montre. Il échoue du même coup à 15 secondes de Mikel Landa, 3ème, et ne goûtera pas au bonheur d’un podium sur Tirreno-Adriatico cette année.

Mathieu Van der Poel

Comme Julian Alaphilippe (71ème), Mathieu van Der Poel était déjà en mode récupération avant Milan San Remo. Une 67ème place à 1 minute du troisième monstre, van Aert. Le Néerlandais n’a vraiment pas forcé.

2 thoughts on “Tirreno-Adriatico – Étape 7 : les tops et les flops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *