Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tirreno-Adriatico : Les tops et les flops de l’épreuve

C’est l’heure des tops et des flops de Tirreno-Adriatico. Une course haletante de bout en bout, mais qui a surtout consacré les 4 fantastiques : Pogacar, van Aert, Van der Poel et Alaphilippe, qui ont (presque) tout raflé.

Pogacar, van Aert et Landa sur le podium de Tirreno-Adriatico. (Sirotti)

Les Tops


Tadej Pogacar

Il n’a bien eu que Wout van Aert pour l’embêter un peu sur Tirreno-Adriatico. Partout où le Slovène passe, il gagne. Après l’UAE Tour, Tadej Pogacar remporte l’épreuve des deux mers. Vainqueur de l’étape reine en altitude, il a conforté son avance le lendemain à Castelfidardo. Une véritable démonstration de force pour le leader d’UAE Emirates qui parait intouchable pour l’instant. Le dernier vainqueur du Tour de France se place en 2021 comme le meilleur coureur de classements généraux. On a hâte de voir un duel face à son compatriote Primoz Roglic.

Les 3 monstres

Deux étapes pour van Aert (2ème du général), une pour Mathieu Van der Poel et une autre pour Julian Alaphilippe. Les 3 monstres n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires en Italie. Avant Milan San Remo, où ils seront les grands favoris, ils ont démontré qu’ils étaient bien plus qu’en forme. Difficile de voir un autre coureur les battre sur les classiques aujourd’hui.

Le parcours

Rien à dire, les organisateurs du Tirreno-Adriatico ont vu juste sur le parcours proposé. Des sprints, des montées pour puncheurs, une belle étape au sommet et un chrono pour finir. Il y en avait pour tout le monde (surtout pour les 4 fantastiques). La comparaison avec Paris-Nice est flagrante. On s’est régalé de bout en bout.

Les Flops



Tous les autres coureurs

Oui c’est un peu dur. Mais avec un tel plateau, difficile d’exister. Mads Würtz est le seul coureur, hors Pogacar, WVA, MVDP et Alaphilippe, à avoir eu le droit de lever les bras. Surtout, les autres favoris n’ont même pas pu exister. Bernal et Landa terminent à 4 minutes, Bardet, Nibali ou encore Simon Yates sont encore plus loin. L’écart aujourd’hui parait tellement grand. Il y a les quatre dans une autre dimension et les autres pour le moment.

Peter Sagan

C’était bien une course de reprise pour Peter Sagan. Avec une préparation tronquée à cause du Covid, le Slovaque n’a pu s’immiscer dans la bagarre sur Tirreno-Adriatico. Trop loin de son niveau, il est apparu un peu court sur les étapes qui lui était favorable. Avant Milan San Remo et les classiques flandriennes, sa forme est inquiétante.

Thibaut Pinot

La désillusion pour Thibaut Pinot. Le Français faisait de Tirreno-Adriatico son grand objectif de ce début de saison. La déception est grande. Incapable de suivre les meilleurs, il a été le premier des favoris à sauter dès le deuxième jour. Le Français n’a jamais été dans le coup et termine 43ème du général à presque 30 minutes de Tadej Pogacar. Son contre-la-montre, par contre, a été plus que rassurant. 15ème devant pas mal de favoris. En espérant que cela lui redonnera confiance.

3 thoughts on “Tirreno-Adriatico : Les tops et les flops de l’épreuve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *