Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Belgique – étape 5 : Cavendish aux anges, Evenepoel fait le doublé

Mark Cavendish a montré qu’il était réellement de retour au plus haut niveau en remportant la dernière étape du Tour de Belgique devant des cadors : Tim Merlier et Pascal Ackermann.

C’était serré mais Cavendish a bien gagné. (Sirotti)

La course : Cavendish est vraiment de retour

Heureux comme un gamin sur la ligne. Mark Cavendish sait qu’il a frappé un grand coup en remportant la dernière étape du Tour de Belgique devant de grands noms.

Car même si cinq coureurs, dont le Français Cyril Lemoine (B&B Hôtels), tentent le coup, tout se jouera bien entre les sprinteurs dans la dernière ligne droite. Deux fois vainqueur en Belgique, Caleb Ewan est le grand favori. Mais l’Australien perd l’équilibre et est à la limite de tomber. Plus de peur que de mal, mais cela laisse le champ libre à ses adversaires.

C’est Mark Cavendish qui en profite en dominant Tim Merlier (Alpecin-Fénix) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe). Le Britannique crie toute sa joie sur la ligne, il sait que cette victoire marque réellement son retour. Premier Français, Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) est 5ème, Bryan Coquard (B&B Hôtels) 6ème.

Remco Evenepoel, qui a pris 3 secondes de bonifications aujourd’hui sans en avoir vraiment besoin, remporte pour la deuxième fois de suite son tour national.

La décla :

« Je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec Morkov cette année, il court habituellement avec Sam (Bennett). Tout le monde sait que si tu es derrière Morkov, tu gagnes. Des gars viennent, gagnent, partent et ne gagnent pas. Je voulais juste avoir l’opportunité d’être derrière Morkov, et je gagne. Même moi, je peux gagner. »

Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) vainqueur de l’étape

Le chiffre :

5

Cinquième podium cette saison pour Pascal Ackermann qui n’a toujours pas levé les bras cette saison. L’an passé, l’Allemand avait gagné à neuf reprises. En fin de contrat avec la formation Bora-Hansgrohe, le sprinteur de 27 ans a dû mal à revenir à son niveau de la saison dernière.

Les classements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *