Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Catalogne – Etape 1 : les tops et les flops

C’est l’heure des tops et des flops de la première étape du Tour de Catalogne. Une journée marquée par la victoire d’Andreas Kron, parti en échappée avec trois autres coureurs. Le peloton, en premier lieu la Movistar, s’est fait piéger ce lundi. Chris Froome a lui coulé.

La première étape du Tour de Catalogne a été marquée par la victoire d'Andreas Kron, parti en échappée avec trois autres coureurs. Le peloton, en premier lieu la Movistar, s'est fait piéger ce lundi. Chris Froome a lui coulé. C'est l'heure des tops et des flops de cette journée.
Andreas Kron est le premier leader de ce Tour de Catalogne 2021 (Crédit : Twitter Volta a Catalunya)

Les Tops

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est fleche-verte.png.

Andreas Kron

La première étape du Tour de Catalogne a été marquée par la victoire d'Andreas Kron, parti en échappée avec trois autres coureurs. Le peloton, en premier lieu la Movistar, s'est fait piéger ce lundi. Chris Froome a lui coulé. C'est l'heure des tops et des flops de cette journée.

Il s’est montré le plus malin aujourd’hui. D’abord en suivant Luis Leon Sanchez lors de son attaque à 25 kilomètres de l’arrivée (nombreux sont ceux qui n’ont pas pu suivre l’Espagnol). Ensuite, en se positionnant en queue du groupe de tête lors de l’emballage final. Plus rapide au sprint, le Danois s’est fait oublier et a fait preuve de punch pour devancer Sanchez sur la ligne, d’un souffle. Il signe là sa deuxième victoire en carrière, sa première avec sa nouvelle équipe, la Lotto-Soudal. Le tout sur sa première course par étapes World Tour.


Sylvain Moniquet

La première étape du Tour de Catalogne a été marquée par la victoire d'Andreas Kron, parti en échappée avec trois autres coureurs. Le peloton, en premier lieu la Movistar, s'est fait piéger ce lundi. Chris Froome a lui coulé. C'est l'heure des tops et des flops de cette journée.

Là encore un coureur Lotto-Soudal récompensé de sa journée. Le Belge a fait partie de la première échappée du jour. Dès lors que la Movistar a mis en route, il s’est isolé pour passer en tête au sommet du Port de Santa Fe del Montseny. Résultat ? 11 points grapillés, un maillot de meilleur grimpeur et le prix de la combativité de la journée. L’équipe Lotto-Soudal truste tous les classements après une étape.


Luis-Leon Sanchez

C’est de lui qu’est venue l’attaque décisive de la journée. Lorsque le peloton s’est regardé (notamment les Movistar et les Ineos-Grenadiers), le champion d’Espagne a pris le partie d’accélérer. Si au début, ils sont nombreux à l’avoir suivi, il s’est finalement isolé sans se retourner. Finalement, Kron, Rochas et Kämna l’ont rejoint et leur entente a été parfaite. Parfaite, la journée de Luis-Leon Sanchez l’aurait été si Andreas Kron ne l’avait pas devancé sur la ligne.



Les Flops

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est fleche-rouge.png.

Movistar

Vous êtes étonné de voir la Movistar dans les flops ? Vraiment ? La formation espagnole nous a encore gratifié d’une stratégie dont elle a le secret, et qu’elle seule maitrise. Rouler pour rien, on ne sait pourquoi. Passe encore que les coéquipiers d’Alejandro Valverde aient décidé de durcir la course dans la montagne pour écrémer le peloton et revenir sur l’échappée. Mais manquer le coup gagnant par manque d’attention, c’est incroyable. Valverde termine tout de même 8ème de l’étape, preuve qu’il est encore capable d’avoir une belle pointe de vitesse.


Chris Froome

C’est désormais une habitude depuis le début de la saison. Chris Froome dans les flops. Le Britannique n’est plus lui-même depuis sa chute survenue en 2019. Et s’il avait annoncé vouloir viser son 5ème Tour de France, rien ne laisse croire qu’il sera capable de suivre les meilleurs sur la Grande Boucle. Surtout après ce qu’il a montré vers Calella. Le “Kenyan blanc” a été lâché… en descente ! Certes, la Movistar vissait et Froome était dans les dernières positions. Mais il n’a pas été pris dans une cassure, il a simplement lâché, dépassé par le rythme. La semaine va être longue.


Rui Costa

Que les jours semblent long pour Rui Costa. Depuis le début de saison, le Portugais est loin, très loin de son meilleur niveau. Avec une 12ème place comme meilleur résultat (sur la Faun-Ardèche Classic), le champion du monde 2013 est aux abonnés absents. Certes sa dernière victoire d’envergure a 4 ans (le général du Tour d’Abu Dhabi), mais tout de même ! Et sur cette première étape catalane, le champion national s’est “distingué” en abandonnant. Victime d’une chute, le Lusitanien est donc également poissard maintenant. Sale période !

One thought on “Tour de Catalogne – Etape 1 : les tops et les flops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *