Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Catalogne – Étape 3 : Adam Yates, Vallter 2000 est son jardin

Comme en 2019, Adam Yates (Ineos-Grenadiers) a dominé l’ascension de Vallter 2000, juge de paix de cette troisième étape du Tour de Catalogne. Esteban Chaves (Team Bike Exchange) est deuxième, Alejandro Valverde (Movistar) troisième. Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) cède sa tunique de leader au Britannique.

Bien aidé par Richard Carapaz, Adam Yates a dominé l’ascension vers Vallter 2000 lors de la 3e étape du Tour de Catalogne.


La course :

Cette troisième étape du Tour de Catalogne marque le premier rendez-vous avec la montagne. Du Canal Olimpic de Catalunya à Vallter 2000 – Adam Yates s’y est imposé en 2019 – c’est un parcours vallonné qui attend les coureurs. Sans un mètre de plat, ou presque. Avec une ascension exigeante pour finir : 11,4 km à 7,6% de moyenne. Et une pente maximale de 18%.

Le profil de la 3e étape (VoltaCatalunya)

Sur cette étape, les baroudeurs savent qu’ils ont une carte à jouer. Et ils se bousculent pour prendre l’échappée. Ce n’est qu’après 20 km de course qu’elle se dessine. Un groupe de dix coureurs : Thymen Arensman (Team DSM), Alexander Kamp (Trek-Segafredo), Alexander Evans (Intermarché-Wanty Gobert Matériaux), Reinardt Janse van Rensburg, Sean Bennett (Team Qhubeka Assos), Colin Joyce (Rally Cycling), Francisco Galvan (Kern Pharma) et deux Français : Clément Venturini (AG2R Citroën-Team) et Thomas Champion (Cofidis). Un néo-professionnel, comme Arensman. Avance maximale : 12’25, à 123 km de l’arrivée.

Sous l’impulsion des Jumbo-Visma, de la Deceuninck-Quick Step et des Ineos Grenadiers, l’écart descend progressivement. Mais les fuyards résistent aux longs relais de Rémi Cavagna (Deceuninck), notamment. Tombé à 5′ à 40 bornes du sommet, l’écart plafonne. À 21 km de l’arrivée, ils ont encore 4’11 d’avance.

Mais les Ineos semblent bien décidés à aller chercher l’étape. Et roulent fort. L’échappée n’a plus que 2’25 d’avance au pied du juge de paix de cette étape, Vallter 2000. Une ascension exigeante. Francisco Galvan (Kern Pharma) est alors leader virtuel du général, avec 1’20 d’avance sur le porteur du maillot blanc de leader, Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step).

Une ascension très animée

Le premier favori à craquer est Marc Soler. À 10 km du sommet, le co-leader de la Movistar se gare au bord de la route, alors que les hostilités ne sont pas encore lancées. Les attaques, justement, elles arrivent. Son compère de la Movistar, Alejandro Valverde, lance la bataille des chefs à 9,5 km de l’arrivée. Devant, ils ne sont plus que deux : Arensman et Sean Bennett.

L’ascension est animée. À l’inverse des courses cadenassées du cyclisme moderne, pour une fois, on part de loin. Les attaques se succèdent dès le pied de l’ascension : Simon Yates (Team BikeExchange), notamment, et surtout Valverde, intenable, qui semble avoir retrouvé le bon coup de pédale. Le vétéran espagnol prend jusqu’à 20 secondes. À 6,6 km de l’arrivée, Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) place un démarrage puissant et revient à hauteur de Valverde. Carapaz et Ciccone recollent un kilomètre plus loin.

À 5 km, c’est au tour d’Adam Yates (Ineos-Grenadiers) de s’extirper du peloton, suivi par Sepp Kuss (Jumbo-Visma), alors qu’Arensman est rejoint par les favoris. Esseulé, Almeida doit rouler derrière pour tenter de limiter la casse, accompagné d’un groupe d’une quinzaine de coureurs, qui se disloque petit à petit. Il accuse 20” secondes de retard à 3 km du sommet sur le trio de tête, Kuss, Adam Yates et Valverde. L’Espagnol lâche prise à 2 km du sommet.

Kuss a attaqué, il va vite le payer. Adam Yates le contre à 1,8 km du sommet. Et s’envole. Comme en 2019, le Britannique s’impose à Vallter 2000 et décroche sa première victoire de la saison. Raflant au passage la tunique de leader. Le surprenant Esteban Chaves est à 15 secondes, Valverde à 20 secondes. Almeida coupe la ligne à 47 secondes de Yates, le nouveau leader de ce 100e Tour de Catalogne.


La décla

C’était une ascension difficile, mais Richard Carapaz a fait un boulot incroyable. Derrière j’ai pu attaquer au bon moment. La victoire est au bout, je suis très heureux. Ce maillot, est-ce que je peux le garder jusqu’à la fin ? Oui !

Simon Yates, vainqueur de cette troisième étape.


Le chiffre

1

C’est la première victoire d’Adam Yates cette saison. La première, aussi, avec le maillot d’Ineos-Grenadiers.


Les classements



3 thoughts on “Tour de Catalogne – Étape 3 : Adam Yates, Vallter 2000 est son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *