Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Catalogne – Étape 3 : les Tops et les Flops

C’est l’heure des tops et des flops de la troisième étape du Tour de Catalogne. Une étape qui a vu les leaders attaquer de loin dans l’ascension de Vallter 2000. Adam Yates était le plus fort. Alejandro Valverde a retrouvé des jambes. Marc Soler, en revanche, était dans un jour sans.

Bis repetita pour Adam Yates : comme en 2019, il était le plus costaud dans l’ascension de Vallter 2000. (Volta Catalunya)


Les Tops

Adam Yates

Pour sa rentrée, sur l’UAE Tour, il était déjà très en jambes. Il avait pris la deuxième place du général, derrière un Tadej Pogacar en démonstration. Sur cette première étape de montagne, en Catalogne, le Britannique a confirmé sa bonne forme du moment. Bien aidé par Richard Carapaz, qui a contrôlé les offensives, il s’est envolé à 5 km de l’arrivée. Seuls Kuss et Valverde ont pu le suivre, l’espace de 3 km seulement. Nouveau leader du général, Adam Yates (Ineos-Grenadiers) se pose en prétendant numéro un à la victoire finale. Il y a deux ans, il était passé tout près de remporter l’épreuve (deuxième, à 14 secondes de Miguel Angel Lopez).


Alejandro Valverde

Après une saison 2020 nettement en-dessous de ses standards – aucune victoire, une première dans sa longue carrière -, Alejandro Valverde était encore en retrait en ce début de saison. On l’a vu en petite forme sur l’UAE Tour, achevé à une anonyme 40e place. Mais le vétéran espagnol a retrouvé des sensations sur ce Tour de Catalogne. Dans le rythme lors de la première étape – 8e à 16” d’Andreas Kron – Valverde avait des jambes de feu dans l’ascension de Vallter 2000. Premier attaquant, il a longtemps suivi les meilleurs, ne lâchant prise qu’à 2 km du sommet. 3e à seulement 20 secondes de Yates, il se pose en candidat au podium. Il est désormais 6e du général, à 14 secondes de la troisième place. Mais tiendra-t-il cette forme toute la semaine ?


Esteban Chaves

C’est la bonne surprise de cette troisième étape. En manque de résultats depuis quelques saisons, Esteban Chaves avait quelque peu disparu des radars. Mais le Colombien trentenaire est en forme pour sa course de reprise. Parti à contre-temps derrière le groupe de tête, il a su gérer son ascension pour refaire son retard. Et venir mourir à 15 petites secondes d’Adam Yates. Peut-on croire à la renaissance d’Esteban Chaves, à 31 ans ?

Les Flops

Marc Soler

Comme une impression de déjà vu. Un Marc Soler promu leader de la Movistar. Et qui craque. Le grimpeur espagnol a calé à 10 km du sommet, subitement incapable de suivre les meilleurs. Fringale ? Jour sans ? Le vainqueur de Paris-Nice 2018 devra, désormais, se mettre au service de Valverde.


Nairo Quintana

Le Colombien semblait fort en début d’ascension. Son attaque tranchante, à 6,6 km de l’arrivée, l’a ramené dans la roue de Valverde. On pensait alors Nairo Quintana parti pour jouer les premiers rôles. Sauf que le grimpeur colombien a vite fait “pschitt”. Lorsqu’Adam Yates a attaqué, il s’est subitement effacé. Le Nairo Quintana de ce début de saison est loin d’être aussi fringuant que celui de 2020, avant le confinement.

Les Français

Ils ont été très discrets dans cette première étape de montagne. Si Rémi Cavagna s’est mis en évidence en menant de longs bouts droits pour revenir sur les échappées, les grimpeurs n’ont pas été à la hauteur. On attendait notamment Clément Champoussin (59e à 7’18”). À noter dans l’échappée la présence d’un homme qui découvre les rangs professionnels, Thomas Champion.

2 thoughts on “Tour de Catalogne – Étape 3 : les Tops et les Flops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *