Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Catalogne – Étape 5 : les tops et les flops

C’est l’heure des tops et des flops de la cinquième étape du Tour de Catalogne. Une étape qui voit le jeune allemand Lennard Kämna s’imposer après avoir pris le dessus sur ses compagnons d’échappée à 10 kilomètres de l’arrivée. Au général, Adam Yates reste leader.

Première victoire de la saison pour le jeune Allemand Lennard Kämna. (@LeGruppetto)

LES TOPS

Lennard Kämna

On parle de lui depuis le début de la semaine. En effet, Lennard Kämna est l’un des principaux acteurs des “tops et des flops” de ce Tour de Catalogne 2021. Souvent malheureux en échouant près du but, comme hier, il réussit finalement à s’imposer aujourd’hui. Parti à la poursuite du Français Rémi Cavagna, le jeune Allemand se dévoile, avec un groupe d’une dizaine de coureurs, dans le Port de Montserrat. Il profite d’un faux-plat descendant pour s’extirper au nez et à la barbe de ses concurrents, qui ne le reverront plus. Dix kilomètres d’efforts intenses, mais qui lui permettent de lever les bras. Kämna signe ici sa première victoire de la saison, et la troisième de sa jeune carrière. Il faudra le surveiller de très près cette année.

Rémi Cavagna

Une fois n’est pas coutume, Rémi Cavagna fait parler de lui pour un nouveau long raid solitaire dont il a le secret. Très longtemps seul à l’avant, on a vraiment cru que l’étape lui était promise. Mais le Port de Montserrat, à 25 kilomètres de l’arrivée, aura finalement eu raison de lui. Il ne se laissera pas pour autant démener, et n’hésitera pas à prendre des relais lors de la descente, pour tenter de recoller avec Kämna notamment. Une chose est sûre, Cavagna n’a pas fini de nous impressionner.

Position Mohoric

Bien qu’il soit parmi les favoris du jour, et même dans l’échappée, Mohoric n’a pas réussi à s’imposer aujourd’hui. Cependant, la position portant son nom a permis à Lennard Kämna de venir remporter l’étape. Encore une fois, cette position est décisive. Et encore une fois, elle va venir défrayer la chronique. L’UCI interdit la pratique de la position à partir de jeudi prochain, c’est-à-dire le 1er avril. On peut donc dire que les coureurs auront profité de cette posture jusqu’au bout.

Lennard Kämna, dans la descente du Port de Montserrat, alternant entre position traditionnelle et position “Mohoric”. (@BORAhansgrohe)

LES FLOPS

Marc Soler

Il ne se passe rien dans le groupe des favoris. Mais alors absolument rien. Et pourtant, Marc Soler sort du peloton… par l’arrière ! En effet, dans le Port de Montserrat, le grimpeur espagnol ne suit pas le rythme et se laisse décrocher. Certes nous sommes en première partie de saison, mais le Catalan affiche une bien mauvaise forme sur ce Tour de Catalogne. Comme il y’a deux jours, Soler n’y était pas. Espérons pour lui que les jambes seront meilleures sur les prochaines épreuves.

EF Education-Nippo

Ils sont là, les grands perdants du jour. Alors que plusieurs coureurs partent à la poursuite de Rémi Cavagna dans le Port de Montserrat, deux coureurs de l’équipe américaine parviennent à se mêler à la course. Et pas n’importe quels coureurs : Rigoberto Uran et Ruben Gueirrero ! Les deux hommes parviennent à basculer avec le groupe de tête au sommet de la côte, et sont donc très clairement en position de force, du fait de leur supériorité numérique. Mais lorsque Kämna démarre, c’est le vide. Aucun des deux coureurs ne se précipitent à la poursuite de l’Allemand. Uran se réveillera trop tard, et tentera en vain de rattraper le coureur de la Bora. Pire encore, Ruben Gueirrero appuie fort sur les pédales dans les trois derniers kilomètres, et parvient à décrocher la deuxième place. Le Portugais en avait plein les jambes, et l’EF peut s’en mordre les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *