Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Bretagne : La Coupe du Monde de B&B Hôtels

B&B Hôtels est sur ses routes depuis le Grand Départ du Tour de France, à Brest. Un sentiment de fierté pour la formation bretonne de Jérôme Pineau, dont c’est la deuxième participation.

B&B Hôtels évolue à domicile en ce début de Tour de France. Jérôme Pineau veut en faire une force. (Sirotti)

« Le Tour de France, c’est notre Coupe du Monde. Et c’est encore plus particulier quand on part de Bretagne ». Pierre Rolland en est conscient : ce début de parcours en Bretagne est important pour la formation B&B Hôtels. Invitée pour la deuxième fois de suite (en profitant cette année de la 23ème invitation exceptionnelle), les Men in Glaz ont déjà entamé leur belle épopée.

Dès la première étape, Franck Bonnamour a pu se rendre compte de la particularité de rouler sur ses terres, en prenant la première échappée de ce Tour de France : « Il y avait une ambiance de fou sur tout le parcours. C’était exceptionnel. C’est très plaisant pour moi de passer dans toutes ses villes avec beaucoup de ferveur. Les Bretons étaient présents ».

« Cet engouement doit nous porter, pas nous freiner »

La formation B&B Hôtels lors de la présentation des équipes, jeudi dernier à Brest. (Sirotti)

Lors de la deuxième étape, c’est Cyril Barthe qui a voulu prendre le bon wagon, en vain. Il a eu plus de réussite le lendemain, sur la route de Pontivy, échappé en compagnie de Maxime Chevalier. La consigne est claire : les Verts et Noirs ont besoin de se montrer pendant les quelques journées dans la région : « On doit aux Bretons de tout donner pendant quatre jours. On veut être à la hauteur de l’engouement qu’ils nous portent », explique Jérôme Pineau, le patron de l’équipe. « Mais cet engouement doit nous porter, pas nous freiner ».

Mais la pression reste tout de même un poil présente. Parce qu’il y a aussi des enjeux économiques : « Nos partenaires nous ont fait confiance à 2000% dans cette crise. La Bretagne regorge d’entreprises, de talents. Et plus on en attirera, mieux ce sera. »

Malgré les chutes lors de l’étape initiale et l’abandon de Cyril Lemoine, évoluer sur les terres de l’équipe décuple la motivation des hommes de Jérôme Pineau. « On a envie de bien faire, à l’hôtel, tout le personnel de B&B Hôtels est présent et prêt à nous encourager », souffle Cyril Gautier.

Au départ de la troisième étape, entre Lorient et Pontivy, le pur breton se dit ravi de courir à domicile. Dimanche, à Trégueux, il a été accueilli par ses supporters, dont ses proches. « Ça fait plaisir de passer à la maison, de voir ma femme, mes enfants et ma maman, même si c’est passé très vite. C’est important pour eux de nous distinguer dans le peloton ». De l’engouement et des émotions qui peuvent porter l’équipe vers l’objectif d’une victoire d’étape sur ce Tour, en Bretagne ou ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *