Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : chez Lotto, tout repose sur Caleb Ewan

Depuis l’ère Robbie McEwen, la Lotto est l’une des équipes qui maîtrisent le mieux l’art du sprint. Victorieuse à 27 reprises lors d’arrivées groupées sur les 34 succès obtenus depuis 2002, elle poursuit cette année encore le même objectif avec Caleb Ewan, son unique leader.

Caleb Ewan a remporté cinq étapes lors des deux dernières éditions du Tour. (Sirotti)

Maillot jaune : ⭐

Maillot vert : ⭐⭐⭐

Maillot à pois : ⭐⭐

Maillot blanc : ⭐

Classement par équipes : ⭐


Le leader : Caleb Ewan

Le sprinteur australien s’est mis en tête de lever les bras sur les trois Grands Tours cette année. Il a réussi le premier tiers de son pari en s’imposant deux fois sur le Giro. Habitué du Tour, il y a déjà remporté cinq étapes et compte bien agrémenter ce magot d’un nouveau bouquet au moins. Espérons toutefois que la Pocket Rocket ne gagne pas trop vite, au risque de le voir se retirer comme il l’a fait lors en Italie. Lui qui n’a terminé que deux épreuves de trois semaines dans sa carrière, n’a pas montré une grande détermination à rallier Milan une fois le contrat rempli. Pas dit qu’il voit les Champs le 18 juillet prochain. Et si son train est démobilisé, le sort que Lotto a connu au Giro, où elle ne comptait plus que deux coureurs en troisième semaine, pourrait bien se répéter.


L’objectif : des victoires

Caleb Ewan est incontestablement sa pièce maîtresse. Alors Lotto a décidé de maximiser les chances de son sprinteur en mettant à sa disposition quatre coureurs avec lesquels il a travaillé les automatismes dès l’UAE Tour. Si malheureusement la stratégie ne paye pas lors des arrivées groupées, l’équipe du plat pays risque d’être bien démunie. Certes, Lotto Soudal compte dans ses rangs Thomas De Gendt et Philippe Gilbert, mais les deux vétérans ne sont plus les valeurs sures d’antan. C’est dire la pression qui pèse sur Ewan.


Le coureur à suivre : Brent van Moer

Reste Brent van Moer, surprenant vainqueur de l’étape d’Issoire sur le dernier Critérium du Dauphiné. Le jeune coureur de Beveren semble être en bonne forme après sa 8e place au championnat de Belgique de chrono. Son compteur débloqué, ce baroudeur sera certainement décomplexé dans sa chasse aux étapes.


La décla :

« Il est clair que Caleb Ewan est légitimement notre leader absolu. Il y a six ou sept étapes qui seront disputées par les sprinteurs ».

John Lelangue, manager de Lotto Soudal.


L’avis du consultant :


La sélection :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *