Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : Cofidis doit mettre fin à l’attente

13 ans bientôt que Cofidis n’a plus gagné sur le Tour de France : c’était en 2008 avec un succès de Sylvain Chavanel (précédé de Samuel Dumoulin quelques jours plus tôt). Depuis, les éditions se suivent et se ressemblent pour l’équipe nordiste qui ne parvient pas à jouer les premiers rôles. Cela pourrait changer cette année grâce à Guillaume Martin. 11ème l’an dernier, le grimpeur ne visera pas une place au général mais bien une victoire d’étape. De quoi faire oublier les années de frustration ?

13 ans bientôt que Cofidis n'a plus gagné sur le Tour de France : c'était en 2008 avec un succès de Sylvain Chavanel (précédé de Samuel Dumoulin quelques jours plus tôt). Depuis, les éditions se suivent et se ressemblent pour l'équipe nordiste qui ne parvient pas à jouer les premiers rôles. Cela pourrait changer cette année grâce à Guillaume Martin. 11ème l'an dernier, le grimpeur ne visera pas une place au général mais bien un victoire d'étape. De quoi faire oublier les années de frustration ?
L’équipe Cofidis court après un succès sur le Tour depuis 2008. Fin de l’attente en 2021 ? (Crédit : Sirotti)


Maillot jaune :⭐

Maillot vert : ⭐⭐

Maillot à pois : ⭐⭐⭐

Maillot blanc : ⭐

Classement par équipes : ⭐



Le leader : Guillaume Martin

L’an dernier, Guillaume Martin avait terminé 11e de la Grande Boucle, son meilleur classement, mais toujours hors du Top 10. Il sait pertinemment qu’il pourra difficilement faire mieux en 2021. Le parcours n’est pas assez sélectif, et il y a surtout deux chronos, un exercice que le grimpeur n’apprécie pas. « Pour la première fois je vais me détacher du classement général et me concentrer sur une victoire d’étape. Le classement de la montagne peut venir avec », nous avait déclaré Martin dans le podcast Ça déraille. Moins de pression donc sur les épaules du leader de la Cofidis.


L’objectif : une victoire d’étape

On la vu plus haut, Guillaume Martin visera une victoire d’étapes et possiblement le maillot à pois de meilleur grimpeur (comme il l’avait fait sur la Vuelta au mois de novembre 2020). Cette victoire d’étape sur le Tour de France manque à la formation Cofidis depuis… 2008 ! « On nous le rabâche tous les ans », nous avait dit Alain Deloeuil, l’un des DS de l’équipe nordiste en début d’année. Il serait temps de trouver un successeur à Sylvain Chavanel.


Le coureur à suivre : Anthony Pérez

Le Tour de France peut être cruel et l’un des membres de la Cofidis l’a appris à ses dépens l’an passé. Alors qu’il doit monter sur le podium pour enfiler le maillot à pois, Anthony Perez ne termine pas la 3ème étape en raison d’une chute. Et quand on sait que Benoît Cosnefroy a conservé ce maillot durant quasiment les trois semaines de courses, le Toulousain avait une belle opportunité de profiter. Occasion manquée pour Perez qui aura certainement à cœur de faire tourner les choses en sa faveur cette fois. Il devrait se montrer offensif et pourrait viser une étape de baroudeur.



La décla :

« C’est toujours un grand plaisir et un honneur de participer au Tour de France. C’est ma 5e participation et on ne s’y habitue pas tellement il s’agit d’un événement à part. J’ai décidé en accord avec l’équipe d’être un peu plus détaché du classement général pour la première fois et me focaliser davantage sur une victoire d’étape. C’est l’objectif de l’équipe et on a une belle armada pour aller chercher ce succès ».

Guillaume Martin, leader de la Cofidis.


L’avis du consultant :


La sélection :

2 thoughts on “Tour de France : Cofidis doit mettre fin à l’attente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *