Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – étape 1 : À qui le jaune ?

Dans un final « tortueux » à Landerneau, ils sont nombreux à prétendre au premier maillot jaune de ce 108e Tour de France. Cette première étape promet d’être animée.

Pour qui le jaune ? (ASO)

Julian Alaphilippe, Wout Van Aert, Mathieu Van der Poel, ce sont les grands favoris de cette première étape entre Brest et Landerneau. Tous ont envie de porter le premier maillot jaune de cette Grande Boucle. Surtout pour le Néerlandais, vêtu d’une tunique aux couleurs de Mercier hommage à Raymond Poulidor lors de la présentation jeudi.

Gagner dès le premier jour, ce serait comme rendre hommage à son grand-père disparu il y a bientôt deux ans : « C’est le rêve de prendre le maillot jaune. J’aurais préféré le faire avec papy, le voir au village-départ, mais c’est comme ça. J’ai maintenant hâte de découvrir le Tour ».

Première participation pour Mathieu Van der Poel qui aura évidemment de la concurrence. Julian Alaphilippe a prévenu qu’il avait des vues sur le jaune dans cette première semaine du Tour de France. Mais un autre Français joue gros aussi dans ce début d’épreuve : « C’est clairement là où il faut que j’ai des jambes. Je ne vais pas attendre la 7ème étape et l’arrivée au Grand Bornand pour attendre de voir. C’est mon terrain de jeu de prédilection. J’ai envie de me projeter dans le final pour cette première guerre de classement », déclare Benoit Cosnefroy, puncheur d’AG2R Citroën.


Les sprinteurs exclus

Autre grand prétendant, Wout Van Aert, tout frais auréolé du titre de champion de Belgique, vise aussi la victoire. Surtout, il n’aura pas beaucoup l’occasion de pouvoir jouer sa carte dans un collectif Jumbo-Visma concentré autour de Primoz Roglic. La Bretagne, c’est un bol d’air frais pour le Belge : « Bien sûr, je pense au maillot jaune. En voyant les étapes, c’est venu automatiquement. C’est le rêve de tous les coureurs. Mon coéquipier Mike Teunissen, qui l’a déjà porté (en 2019), m’a raconté combien c’était chouette ».

Wou Van Aert aimerait troquer son maillot de champion de Belgique pour un autre. (ASO)

Ce sera aussi l’occasion d’une première bataille entre les favoris, qui tenteront de ne pas se faire piéger. « Il va falloir s’accrocher » prévient Aurélien-Paret Peintre. Car les sprinteurs eux, sont déjà hors-jeux : « Quand on voit le final des deux première étapes, c’est deux murs, donc non. Ce sera trop dur » prévient Arnaud Démare (Groupama-FDJ). L’explication est déjà très attendue, avec la pluie qui viendra s’ajouter, pour une première journée, qui s’annonce déjà palpitante.


Les favoris de la première étape :

⭐⭐⭐

M. Van der Poel

⭐⭐

W. Van Aert, J. Alaphilippe

S. Colbrelli, P. Sagan, M. Matthews, P. Roglic, T. Pogacar, B. Cosnefroy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *