Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Etape 1 : le maestro Alaphilippe

Ce Tour de France commence très fort pour les Français ! Au prix d’un remarquable exploit solitaire, Julian Alaphilippe a remporté la première étape du Tour de France, à Landerneau. En attaquant dès le pied de la Fosse aux Loups. Il est déjà en jaune ! Une étape marquée par les chutes massives.

La course : une 1ère étape éprouvante

Une fois n’est pas coutume, la première étape du Tour de France n’est pas destinée aux sprinteurs. Le parcours est plutôt propice aux puncheurs, avec l’arrivée au sommet de la Fosse aux Loups. Une échappée a donc d’autant moins de chance de se disputer la victoire à Landerneau. Six hommes tentent néanmoins l’aventure. Dont deux Français : Franck Bonnamour (B&B Hôtels) et Anthony Perez (Cofidis), qui vise le maillot de meilleur grimpeur.

Le parcours de la 1ère étape. (Source : Pro Cycling Stats)

Une spectatrice provoque un carambolage

Ide Schelling (BORA-hansgrohe) n’était pas le coureur le plus en vue de cette échappée. En deux saisons professionnelles, le jeune néerlandais de 23 ans ne compte qu’une victoire. Mais il est sûrement le plus malin. Au pied de la côte de Stang ar Garront, il simule un appel à sa voiture, en profitant pour décrocher du groupe. Puis surprend ses pairs en attaquant de l’arrière. Il prend non seulement le point de la montagne. Mais, en plus, prend la poudre d’escampette : lorsqu’il poursuit son effort au sommet, Perez et les autres le laissent partir. Ils seront avalés un peu plus loin par le peloton.

A 43 kilomètres de l’arrivée, au sommet de la dernière ascension, on s’attend à voir des équipes rouler en tête du peloton, pour préparer le final. Mais un fait de course inattendu fait voler les stratégies en éclat : au sommet de cette côte justement, une spectatrice imprudente provoque la chute d’environ 80 coureurs. La principale victime de la chute se nomme Wout van Aert, distancé, comme Miguel Angel Lopez (Astana Premier Tech). Le Belge de la Jumbo-Visma doit s’infliger une course-poursuite effrénée pour reprendre sa place.

Les Deceuninck impriment un tempo d’enfer

Et on n’est pas au bout de nos surprises. A 7 km de l’arrivée, une nouvelle chute massive secoue le peloton, à plus de 60 km/h. Parmi les coureurs les plus touchés, Richie Porte, Anthony Perez, Warren Barguil, Bryan Coquard et Benoit Cosnefroy. Christopher Froome, aussi, reste longtemps au sol. Les favoris en sortent indemnes. Et s’apprêtent à batailler dans la Fosse aux Loups.

Les Deceuninck impriment un tempo d’enfer dès le pied pour Julian Alaphilippe. Le champion du monde démarre à 2,3 kilomètres de l’arrivée, très loin du sommet. Trop loin ? Personne ne semble pouvoir revenir. Et personne ne reviendra. Julian Alaphilippe s’offre la première étape de ce Tour de France 2021. Et troque son maillot de champion du monde pour un autre maillot distinctif, le maillot jaune, au prix d’un formidable exploit solitaire.


Le chiffre :

2001

Un Français en jaune lors de la première étape du Tour de France, ce n’était plus arrivé depuis 2001. Cette année-là, Christophe Moreau avait enlevé le prologue, à Dunkerque.


Le classement :

3 thoughts on “Tour de France – Etape 1 : le maestro Alaphilippe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *