Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 1 : Les tops et les flops

Alaphilippe qui fait coup double, des chutes qui sèment la pagaille et un Schelling étincelant. C’est le moment de retrouver les tops et les flops de cette première étape du Tour de France 2021.

Julian Alaphilippe endosse le premier maillot jaune de ce Tour 2021 (ASO / Pauline Ballet)


Les Tops :

Julian Alaphilippe

Comment ne pas débuter par le maestro ? Une nouvelle fois, le champion du Monde a fait rêver des millions de français derrière leurs écrans. Pris dans la chute à 50 kilomètres de l’arrivée, Alaphilippe est resté serein. Mis sur orbite au pied de la Fosse aux loups, “Loulou” nous a sorti un numéro légendaire pour s’offrir une sixième victoire d’étape sur le Tour et un nouveau maillot jaune. Personne n’a pu accroché la roue du coureur de la Deceuninck. Une victoire aux forceps du meilleur puncheur du monde.

Ide Schelling

Pour ses débuts sur le Tour de France, Ide Schelling a réalisé une belle récolte sur la route de Landerneau. Parti dans l’échappée matinale, le Néerlandais a été fort physiquement mais surtout tactiquement. Il a montré sa malice au moment de sortir son attaque qui lui a permis de fausser compagnie à ses compagnons. Un numéro en solitaire de 30 kilomètres et ce soir Schelling a endossé le maillot blanc à pois rouge à Landerneau. Pour récompenser sa journée, il s’est également vu remettre le prix de la combativité. Très belle prestation du jeune néerlandais de 23 ans.

Primoz Roglic

Mine de rien, s’il y en a un qui fait une bonne opération aujourd’hui, c’est bien lui. Contrairement à certains autres leaders, Roglic est passé à coté des chutes. Tout va bien physiquement pour le Slovène qui s’est illustré dans le final de l’étape. Le deuxième de la dernière édition a fait parlé son punch pour obtenir une troisième place et 4 secondes de bonification à l’arrivée. Près de deux mois après sa dernière course, Roglic nous a montré qu’il est arrivé en Bretagne parfaitement préparé pour prendre sa revanche. Il sera à surveiller demain pour l’arrivée à Mur-de-Bretagne !



Mathieu Van der Poel

Fait rare, Mathieu Van der Poel a pêché physiquement. Il était pourtant très attendu aujourd’hui. Le fantastique maillot aux couleurs historiques de celui de son grand-père Raymond Poulidor ne lui a pas porté chance. Le Néerlandais s’est retrouvé esseulé dans le final. Le coureur d’Alpecin-Fenix était en fond de groupe au moment où les équipiers d’Alaphilippe ont durcit au pied de la dernière ascension. Un effort pour remonter le peloton qui lui restera puisque qu’il termine à une anecdotique vingtième place. On peut imaginer un Van der Poel revanchard dès demain pour s’exprimer sur un final pour puncheurs.

La spectatrice

Pourquoi venir au bord de la route si c’est pour ne pas encourager les coureurs ? Chaque passionné de cyclisme ne peut qu’être triste de voir cette image d’une chute causée par la bêtise humaine. Premièrement, parce que des dizaines de coureurs ont été blessés. Parlez-en à Jasha Sütterlin qui a dû quitter la route du Tour. Deuxièmement, ça vient gâcher la fête qui était si belle et cette joie de retrouver du public le long de l’étape. Et troisièmement, c’est une chute qui vient ternir l’image du cyclisme. Très clairement, on n’avait pas besoin de ça pour animer l’étape. Les chutes font parties de la course mais c’est terriblement regrettable quand elles sont évitables.

Movistar Team

Pour une fois, ce n’est pas pour sa tactique de course que Movistar apparait dans les flops du jour. Beaucoup d’équipes ont été massivement impacté par les chutes. Mais l’équipe espagnole a perdu gros aujourd’hui. Venu avec une superbe composition pour jouer les premiers rôles en montagne, Movistar est déjà affaibli ce samedi soir. Marc Soler s’est blessé sérieusement dans la chute avec la spectatrice et a déjà dit adieu au Tour. Le vétéran Valverde et Superman Lopez ont perdu du temps et des espoirs de bon classement général dans la dernière chute. Seul Enric Mas est parvenu à finir dans le premier groupe. Le Tour 2021 débute mal pour la dernière lauréate du classement par équipes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *