Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 11 : Van Aert, Elissonde, Alaphilippe…. les réactions

Wout Van Aert a réalisé un numéro dans le Mont Ventoux et s’impose à Malaucène. Pogacar a été mis en difficulté dans les pentes du “mont chauve”. Retrouvez toutes les réactions au soir de la 11ème étape du Tour de France marquée par deux ascensions du Mont Ventoux.

Wout Van Aert en plein effort dans le Mont Ventoux (@ASO / Pauline Ballet)

Wout Van Aert (Jumbo-Visma), vainqueur de l’étape :

« Je ne suis pas le meilleur grimpeur mais aujourd’hui je me sentais très bien en tête. Je savais que j’avais une chance pour gagner. J’ai fait le Mont Ventoux quand j’avais 10 ans, c’était mon premier col et j’étais très motivé pour bien faire sur ce col mythique. C’est la plus belle victoire de ma carrière. J’ai eu une préparation et un début de Tour difficile, aujourd’hui l’équipe a encore manqué de chance avec l’abandon de Tony Martin. J’ai pas pensé au maillot à pois qui est difficile à gagner, peut-être que j’essaierai mais je veux d’abord profiter de cette victoire ».

Kenny Elissonde (Trek), 2ème de l’étape et combatif :

« C’est une montée mythique, je regardais en boucle la victoire de Virenque en 2002 quand j’étais enfant. Toute l’équipe Trek a été fantastique notamment Julien (Bernard). J’ai attaqué volontairement au pied pour ne pas emmener Wout Van Aert mais on est tombé sur un os, on n’a aucun regret. On essaye tous de faire bonne figure et je pense qu’on peut être content de ce que l’on a fait».

Tadej Pogacar (UAE), 4ème de l’étape et maillot jaune :

« J’ai pas pu suivre Vingegaard, il était super fort. J’ai fini l’ascension comme j’ai pu mais au final je suis satisfait, je m’en sors bien. Je reste confiant pour la suite. C’était une belle partie de manivelle aujourd’hui. Le tempo était encore rapide et c’était vraiment pas facile. ».

Rigoberto Uran (EF), 5ème de l’étape :

« C’était une très bonne journée. Le Mont Ventoux c’est toujours spécial. On court au jour le jour et aujourd’hui j’étais bien, c’était une excellente journée. On va essayer de continuer comme ça ».

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 95ème de l’étape :

« J’avais à coeur d’essayer. C’était bien d’être à l’avant et j’ai donné tout ce que j’avais. Il y avait un tour de trop aujourd’hui. J’ai rien à regretter. Je suis fier et heureux de porter ce maillot de champion du monde et je suis content d’être passer en tête du Ventoux au premier passage, c’était la première fois que je le montais en intégralité ».

Ben O’Connor (AG2R Citroën), 15ème de l’étape :

« J’ai galéré. Le rythmne n’était pas si rapide mais c’était peut-être un jour sans. Je suis toujours bien placé et je vais continuer à m’accrocher les prochains jours. L’objectif est de donner le meilleur de moi-même, c’est mon premier Tour de France donc c’est exceptionnel d’être là ».

Guillaume Martin (Cofidis), 12ème de l’étape :

« Tout le monde était déjà bien entamé au bout d’une heure de course. J’avais l’objectif de m’accrocher comme je pouvais notamment jusqu’au Chalet Reynard mais Kwiatkowski a réaccéléré. Je reste satisfait de ma course. Il n’y avait plus beaucoup de monde dans ce peloton quand j’ai lâché. C’était la première étape où je jouais avec les favoris. Il y avait pas mal de défaillances et je compte sur ma régularité pour faire un bon résultat sans oublier l’objectif de la victoire d’étape. Le prochain grand rendez-vous pour moi c’est l’étape d’Andorre ».

Marc Madiot, manager de la Groupama-FDJ :

« Pour nous le Tour est une vraie galère. On va se remettre dans le fil de la course parce que c’est important de faire honneur au maillot et à l’équipe. On se doit de réagir mais c’est vrai que ça n’est pas un Tour facile pour nous ».

One thought on “Tour de France – Étape 11 : Van Aert, Elissonde, Alaphilippe…. les réactions

  1. Alaphilippe: erreurs de jeunesse impardonnables. Pourquoi être parti aussitôt et aussi vite, pourquoi ne pas attendre la montée de Bedouin, pourquoi avoir voulu prendre la roue de Molena en pleine pente ce qui l’a mis dans le rouge, même erreur que celle de Thomas Woekler dans le Galibier il y a qqs années quand il a perdu son maillot jaune?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *