Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 12 : Les tops et les flops

Nils Politt en démonstration, Stefan Küng victime d’une défaillance dans le final, c’est l’heure de retrouver les tops et les flops de la douzième étape du Tour de France 2021.

Nils Politt a remporté sa première victoire sur le Tour de France (@Sirotti)

Les Tops :

Nils Politt

C’était le show Nils Politt aujourd’hui sur la route du Tour ! Dans un final tactique, c’est bel et bien le plus fort qui a gagné. L’Allemand a largement mérité sa victoire. Il a été le premier à lancer une attaque au moment de débuter les 50 derniers kilomètres. La suivante a permis de détacher le quatuor du groupe de 13. Mais ce n’était pas terminé. Sa dernière offensive lui a ouvert la voie du succès. Un dernier raid en puissance de 10 kilomètres et l’Allemand conclue sa masterclass du jour. Souvent généreux dans l’effort, le coureur de la Bora-Hansgrohe a remporté sa première victoire sur le Tour.

Harry Sweeny

Retenez-bien son nom ! Harry Sweeny a été la révélation du jour sur cette douzième étape du Tour de France. À 22 ans et pour son premier grand tour, l’Australien nous a montré l’étendue de son talent. Le coureur de la Lotto-Soudal a su intégrer la bonne échappée instigué par Politt et a bien failli créer la surprise. Son attaque à quinze kilomètres de l’arrivée a éliminé Stefan Küng. Une accélération qui lui assura une place sur le podium de cette étape. On risque de retrouver ce coureur dans les échappées sur les prochaines années !

Les flops :

Stefan Küng

La déception était immense pour le Suisse. Sur ce Tour si compliqué pour la Groupama-FDJ, on a bien cru que le spécialiste du contre-la-montre allait devenir le rayon de soleil de l’équipe de Marc Madiot. Il avait pourtant bien fait de suivre Nils Politt et on le sentait plutôt en forme pour jouer la victoire. Malheureusement, les jambes ont parlé et le Suisse a été décroché à l’approche des quinze derniers kilomètres. Au final, Stefan Küng termine au pied du podium et manque une grande occasion d’obtenir son premier succès sur le Tour.

Julian Alaphilippe

Petite déception tout de même pour notre cher champion du monde. Il avait eu la bonne idée d’aller dans l’échappée mais Julian Alaphilippe n’a pas réussi à se détacher de sa pancarte pour suivre le bon coup qui allait se jouer la victoire. Deux jours de suite dans l’échappée soit deux jours à faire de nombreux efforts pour finalement repartir avec l’unique plaisir de courir avec le maillot arc-en-ciel et les avantages qui en suivent comme les nombreux encouragements. Espérons que ces efforts n’empêcheront pas le coureur de la Deceuninck de s’illustrer comme il sait le faire dans les Pyrénées. Le Français a forcément en tête l’étape d’Andorre où il vit toute l’année.

One thought on “Tour de France – Étape 12 : Les tops et les flops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *