Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 15 : Kuss, Alaphilippe, Martin… les réactions

Sepp Kuss a remporté l’étape d’Andorre, la deuxième victoire d’étape pour la Jumbo-Visma sur le Tour de France. Les Français Julian Alaphilippe, David Gaudu et Franck Bonnamour ont craqué. Même chose pour Guillaume Martin, lâché dès le Port d’Envalira. Les réactions.

Première victoire sur Sepp Kuss. (Sirotti)

Sepp Kuss (Jumbo-Visma), vainqueur de l’étape :

« J’ai beaucoup souffert pendant ce Tour »

« C’est incroyable. Je n’ai pas les mots. Pour être honnête, j’ai beaucoup souffert pendant ce Tour. J’avais les jambes qui me piquaient. Mais aujourd’hui elles sont revenues. Je suis content. Ma petite-amie et ma famille était dans la montée finale. Ça m’a motivé. Wout (Van Aert) a travaillé pour moi dans la vallée, et quand un champion comme lui travaille pour toi tu n’as pas le droit de te louper. ».

Guillaume Martin (Cofidis), 9ème du général :

« Je m’attendais pas à gagner le Tour »

« Je m’attendais à souffrir après les efforts d’hier. Le Port d’Envalira c’était vraiment très dur, mais j’ai fini à la rupture. Justement j’étais plus assez lucide pour la descente. C’est frustrant parce que je me fais lâcher dans les premier lacets de la descente. Mais c’est tout simplement parce que j’étais à fond. Forcément c’était compliqué, on était toujours à 20 secondes et j’ai dépensé beaucoup d’énergie. Je prends les deux jours dans l’ensemble, ça reste un bon résultat. Quand on a tout donné on ne peut pas être déçu. Mais après je m’attendais pas à gagner le Tour.».

Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën), 10ème de l’étape :

« Une étape éprouvante »

« J’ai réussi à prendre l’échappée, c’était l’objectif du jour. Ça s’est résumé à une course de côte dans le final. J’avais plutôt de bonnes sensations. Je suis content parce que j’ai fait une belle étape. C’était un pied de col très raide avec une descente très technique derrière plus la chaleur. Donc étape éprouvante, vivement le repos ».

Franck Bonnamour (B&B Hôtels), 9ème de l’étape :

« La chaleur a rendu la course difficile »

« Je voulais vraiment prendre l’échappée. Il y avait que des costauds devant. La chaleur a rendu la course difficile. Les jambes répondaient bien. J’ai vu que les purs grimpeurs étaient à l’aise en haute d’altitude. Il y avait vraiment zéro ombre, la chaussée est chaude. Il fallait mettre des glaçons dans le cou. Je pense que j’ai assez bien géré. ».

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 12ème de l’étape :

« Je suis un peu trop fatigué »

« Une journée vraiment difficile. Tout le monde était à bloc. La Groupama-FDJ a fait un gros boulot pour Gaudu. Tout le monde était bien occupé derrière. Je commence à ressentir la fatigue accumulée alors j’étais content de franchir chaque difficulté. J’étais bien placé au pied, mais ça s’est fait à la jambe. Mais je pense que je suis un peu trop fatigué, j’ai besoin de récupérer. ».

One thought on “Tour de France – Étape 15 : Kuss, Alaphilippe, Martin… les réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *