Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 20 : Les tops et les flops

Au terme de l’ultime contre-la-montre de la Grande Boucle, Wout Van Aert prend son envol et s’impose dans les vignes de la région bordelaise. Maintenant, place aux tops et aux flops de l’étape 20 du Tour de France 2021.

Déterminé, Wout Van Aert est allé cherché la gagne sur le dernier chrono. (Sirotti)

Les tops :

Wout Van Aert

La performance de Kasper Asgreen était déjà exceptionnelle. Mais le contre-la-montre de Wout Van Aert est une véritable leçon de cyclisme. Sa présence est obligatoire dans les tops de cette étape 20 du Tour de France. Tout était bon. Du début à la fin, chaque virage, chaque reprise : un tutoriel grandeur nature. Entre l’étape du double Ventoux, et ce chrono d’anthologie, Wout Van Aert aura permis à la Jumbo de faire passer la pilule de l’abandon de Roglic.

Jonas Vingegaard

Lui aussi, il aide à la Jumbo Visma à faire le deuil de la première semaine catastrophique. Le jeune norvégien termine troisième de ce contre-la-montre derrière son équipier Wout Van Aert. Assez impressionnant, Jonas Vingegaard s’offre même le luxe de venir grappiller des secondes à Tadej Pogacar, et à naturellement creuser son avance sur Richard Carapaz pour la deuxième place. Un joli podium pour la première participation du coureur à la Grande Boucle.

Guillaume Martin

Pas du tout amateur de la spécialité, Guillaume Martin s’en est très bien sorti aujourd’hui sur le contre-la-montre. Même s’il avait de la marge, l’ombre de la sortie du Top 10 était tout de même dans les esprits. Mais en ne laissant passer que 3 minutes et 44 secondes sur le vainqueur du jour, Martin parvient à garder sa huitième place. Il inaugure aujourd’hui son premier top 10 dans un Grand Tour. Cela mérite bien un petit passage dans les tops de l’étape 20 du Tour de France.

Les flops :

Stefan Kung

Il y a cru jusqu’au dernier quart d’heure de la course. Après un contre-la-montre quasiment parfait, Kung s’est malheureusement brûlé les ailes au soleil. Il ne réussit pas à maintenir son rythme élevé dans le money-time. Une grande désillusion pour le Suisse, qui avait failli triompher sur le chrono de Laval. Encore un faux-pas pour la Groupama-FDJ dans ce Tour de France.

Tadej Pogacar

L’ogre ne peut pas frapper tous les jours. Après avoir avalé le premier contre-la-montre à Laval, et explosé la concurrence dans les Alpes puis les Pyrénées, Pogacar s’est montré bien moins hostile aujourd’hui. Avec une simple huitième place, à quasiment 1 minute de Wout Van Aert, le Slovène finit le Tour de France en détente, sans forcer. Quatre étapes, c’est déjà largement suffisant.

Rigoberto Uran

Le Colombien finit lamentablement ce Tour de France 2021. Après s’être considérablement affaibli dans les Pyrénées, en perdant plusieurs minutes et plusieurs places au général, Uran n’a pas brillé aujourd’hui non plus. Pourtant, en général, le contre-la-montre lui réussit. Il n’y a qu’à remonter jusqu’à quelques jours avant le Tour pour se rappeler de sa victoire sur le chrono du Tour de Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *