Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 6 : les tops et les flops

Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) s’impose au sprint pour la deuxième fois de cette Grande Boucle, dans les rues de Châteauroux. Au classement général, Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) conserve la tunique jaune un jour de plus. Place aux tops et aux flops de la sixième étape du Tour de France.

Cavendish n’en revient pas, il s’impose pour la troisième fois de sa carrière à Châteauroux. Sa 32e victoire sur le Tour. (Sirotti)

Les tops :

Mark Cavendish

Cette fois-ci, ce n’est pas un coup de chance, ni un coup du sort : Cavendish est bien de retour ! Bien amené par un “Wolfpack” ultra soudé, avec Alaphilippe en premier wagon (excusez du peu), l’ancien champion du Monde s’impose pour la troisième fois de sa carrière à Châteauroux. L’exploit est d’autant plus important qu’il devance les deux fusées de la Alpecin-Fenix, parfaitement mises sur orbite par Mathieu Van der Poel. “The Man of Man” va-t-il, avec cette deuxième victoire, officiellement annoncer sa volonté de ramener le maillot vert à Paris ? En tout cas, il s’affirme comme un sérieux candidat.

Nacer Bouhanni

À l’instar de Nizzolo sur le Giro, Bouhanni enchaine les places d’honneurs. Et comme Nizzolo, va-t-il finir par gagner une étape et enfin devenir prophète en son pays ? En tout cas, il n’en a jamais été aussi près, lui dont nous vous racontions le retour au plus haut niveau. Encore aujourd’hui, le sprinteur d’Arkea-Samsic montre qu’il est à son top niveau. Surtout que rien n’était acquis aujourd’hui. Moins bien accompagné qu’un Merlier ou Philipsen, Bouhanni use de malice pour parfaitement se placer derrière la bonne roue : celle de Mark Cavendish. Mais, victime d’une légère vague (tiens tiens) des Alpecin, il doit changer de trajectoire dans les ultimes mètres. Sans ça, Bouhanni aurait sûrement pu venir se frotter à Cavendish pour la victoire d’étape. Ce n’est que partie remise !

Greg Van Avermaet

Merci Greg. Sans lui, une grande partie de l’après-midi aurait été ennuyante. Dès le kilomètre 0, le champion olympique décide de se faire la malle, en compagnie d’autres coureurs. Seulement voilà, Asgreen, De Gendt, Kragh Andersen, Skujins… Tous ces coureurs dans la même échappée, c’est une vision cauchemardesque pour les trains des sprinteurs. Les Groupama-FDJ et Arkea Samsic s’entendent pour rattraper ce groupe de classicmen. Au bout de quelques kilomètres, le peloton gagne le bras de fer. Heureusement pour le spectacle, Greg Van Avermaet maintient son effort et continue l’échappée. En plus du prix de la combativité, le vainqueur de Paris-Roubaix 2017 n’a pas volé sa place dans les tops de la sixième étape du Tour de France.

Les flops :

Alpecin Fenix

La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Ça s’apprend et ça se cultive“, disait Jean-Luc Lagardère. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas été présente chez les Alpecin aujourd’hui. Qui va sprinter : Merlier ou Philipsen ? Apparement, même Mathieu Van der Poel n’était pas au courant. Au final, cette mauvaise entente profite à Cavendish, qui ne laisse pas passer l’occasion de corriger les deux Belges. Inéluctablement, cette mésentente ne peut-être que le gros flop du jour.

Groupama-FDJ

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. C’est bien ce qu’on dû se dire les managers de la Groupama-FDJ après l’arrivée à Châteauroux. En effet, la chute de Guarnieri vaut à l’équipe française sa place parmi les flops de cette sixième étape du Tour. En plein final, l’Italien se retrouve au sol et laisse Arnaud Démare orphelin de son poisson pilote. Déboussolé, Démare ne réussit pas à se placer dans la roue des Alpecin, à l’inverse de Bouhanni et ne peut se mêler à la bataille finale. Dommage pour la Groupama-FDJ, ambitieuse sur ce Tour avec le Picard, qui avait aujourd’hui la possibilité de montrer l’étendue de son talent.

One thought on “Tour de France – Étape 6 : les tops et les flops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *