Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 7 : Mohoric, Stuyven, Latour… les réactions

Après la démonstration de Matej Mohoric et la journée en échappée du maillot jaune, retrouvez toutes les réactions après cette septième étape du Tour de France, qui s’est achevée au Creusot.

Première victoire sur le Tour de France pour Matej Mohoric. (@Sirotti)

Matej Mohoric (Bahrain-Victorious), vainqueur de l’étape :

« C’est ma première victoire sur le Tour. J’ai travaillé dur pour en arriver là. Je n’ai pas eu de chance sur le dernier Giro et j’étais déçu, mais je me suis préparé pour ce Tour et j’avais coché cette étape qui me convenait bien. J’étais en jambes et je me suis éclaté. Je vais rendre honneur dès demain à ce maillot blanc à pois rouge et essayer de me battre pour le conserver, mais ça ne sera pas facile ».

Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), deuxième de l’étape :

« C’était une étape vraiment difficile, une distance digne d’une classique. Je suis vraiment fatigué ce soir. J’ai eu plus de mal dans les dernières ascensions, Matej (Mohoric) était très fort. J’ai pris mon tempo et essayé de revenir mais c’est comme ça. C’est une chance de perdue ».

Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix), maillot jaune :

« Beaucoup de coureurs voulaient être dans l’échappée aujourd’hui. On va bien dormir ce soir ! Wout van Aert était vraiment fort aujourd’hui et voulait me déposséder de mon maillot. L’objectif était de conserver ce maillot et Xandro Meurisse était vraiment fort à mes côtés. Je suis content de faire une journée de plus en jaune. C’est vraiment spécial pour moi de le porter. Je vais me battre et faire ce que je peux demain ».

Franck Bonnamour (B&B Hotels-Vital Concept), 6e de l’étape :

« C’était une belle étape, j’avais envie d’être devant même si je ne m’attendais pas à tout ce beau monde. J’avais vraiment des bonnes jambes et être à la bagarre avec ces champions fait plaisir, c’est même encourageant pour la suite. J’ai saisi ma chance. J’ai vraiment envie d’être offensif sur ce Tour.

Pierre Latour (Team TotalEnergies), 22e de l’étape :

« Ça a bourriné toute la journée. On avait personne dans l’échappée, donc on était dégoutés. On s’est tourné sur l’idée de foutre le bordel dans le final. J’ai toujours espéré revenir à ce niveau et ça fait plaisir de retrouver ce coup de pédale. On prend les étapes au jour le jour et on va continuer comme ça, car ça marche bien »

Guillaume Martin (Cofidis), 40e de l’étape :

« Ça a roulé super vite toute la journée et on avait Christophe Laporte devant. Je me suis contenté de suivre pour voir comment étaient les sensations avant les Alpes et elles sont plutôt bonnes. J’espère que je vais briller sur mon terrain de jeu, je vais me battre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *