Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France – Étape 8 : les tops et flops

Dylan Teuns s’impose au terme de la première étape des Alpes. Au général, Van der Poel cède logiquement le maillot jaune à Tadej Pogacar, qui assomme le Tour de France. Maintenant, place aux tops et aux flops de l’étape 8 du Tour de France.

Dylan Teuns prend tous les risques : une étape du Tour est en bas de la descente. (Sirotti)

Les tops

Dylan Teuns

La passe de deux pour la Bahrain-Victorius ! Après la victoire de Matej Mohoric hier, Dylan Teuns lève les bras pour la seconde fois de sa carrière sur le Tour de France. Cette étape 8 du Tour de France, il a été la chercher avec les tripes. Membre de l’échappée, il est un des seuls à être dans le coup lorsqu’une contre-attaque se met en place pour aller chercher Woods. Il parvient à rattraper le Canadien dans le Col de la Colombière, et fait une descente parfaite, ce qui lui permet d’éloigner la menace Pogacar qui revenait très vite derrière.

Tadej Pogacar

Bousculé hier, Tadej Pogacar a aujourd’hui remis les pendules à l’heure. Dans le Col de Romme, le jeune slovène fait d’abord rouler ses équipiers. Puis, après le relais de Formolo, Pogacar fait littéralement exploser la machine. Un départ en trombe, que seul Carapaz parvient à suivre. Mais l’Équatorien lâche lors de la deuxième attaque du vainqueur en sortant. Avec quasiment 2 minutes d’avance sur son dauphin Wout Van Aert, Pogacar frappe un très grand coup en cette fin de première semaine. Il prend l’ascendant psychologique sur tous ses concurrents.

David Gaudu

La course pour le maillot jaune est, sauf chute ou blessure de Pogacar, terminée. C’est la poursuite au podium qu’il va falloir regarder de près maintenant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que David Gaudu donne le vertige à plusieurs de ses adversaires. Dans le Col de la Colombière, le Petit Prince de Bretagne a plusieurs fois tenté d’y aller. Mais personne ne l’a laissé faire. Chaque fois, un coureur se dépêchait de sauter dans sa roue. David Gaudu est-il le plus fort des “autres” ? Les prochaines étapes de montagne nous en diront un peu plus.

Les flops

Geraint Thomas

Hier, c’était Primoz Roglic qui perdait le Tour de France. Aujourd’hui, c’est Geraint Thomas. Le Gallois n’ira pas inscrire pour la deuxième fois son nom au palmarès de la Grande Boucle. Lâché dès les premiers mètres après le départ réel, Thomas paye ses chutes du week-end dernier. Rapidement, il se met au train derrière les sprinteurs dans le gruppetto. S’il retrouve un peu de sa superbe, il fera un excellent équipier pour Porte et Carapaz, pour le reste de la compétition.

Pierre Latour

Les spectres du passé viennent parfois nous hanter. C’est ce qui est malheureusement arrivé à Pierre Latour. Lui qui est irréprochable depuis le début de ce Tour, perd plus de 30 minutes. Fringale ? Chute ? Méforme ? Que nenni ! Pierre Latour s’est fait peur en descente, sous la pluie. Lui qui revient de deux années de cauchemars, justement dues à des blessures sur chute, n’a pas pu prendre autant de risque que les hommes du groupe maillot jaune. Espérons pour Pierre Latour que toutes les journées ne soient pas aussi pluvieuses que cette étape 8 du Tour de France.

Richard Carapaz

Hier, malgré son raid solitaire sans aucun gain, nous le soutenions. Aujourd’hui, c’est bien plus compliqué, car les conséquences auraient pu être bien pires. En effet, il est le seul à pouvoir sauter dans la roue de Pogacar quand ce dernier démarre. Mais la suite est moins rose. Rapidement, il se rend compte qu’il ne peut suivre le vainqueur sortant. Carapaz continue à forcer, pour tenter de limiter les écarts avec le Slovène. Mais 30 kilomètres de montagne, c’est très long. Mètres après mètres, Carapaz ralenti, jusqu’à se faire rattraper par le groupe Gaudu dans la descente du Grand-Bornand. Des efforts monumentaux, pour zéro résultat : passage obligatoire dans les flops de l’étape 8 du Tour de France.

4 thoughts on “Tour de France – Étape 8 : les tops et flops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *