Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : Ineos ou l’hydre à trois têtes

L’an dernier, avec la blessure d’Egan Bernal, Ineos Grenadiers était passé à côté de son Tour de France, largement battu par la Jumbo-Visma et Tadej Pogacar. Cette année, les Britanniques reviennent en force, en témoigne leur razzia sur les courses World Tour d’une semaine et la victoire de Bernal sur le Giro. Le Colombien ne sera pas du départ à Brest, mais avec Geraint Thomas, Richard Carapaz et Richie Porte, Ineos peut redevenir maître du Tour.

Geraint Thomas 1er et Richie Porte troisième sur le Tour de Romandie. Un avant-goût du Tour ? (Crédit : Sirotti)


Maillot jaune :⭐⭐⭐⭐

Maillot vert : ⭐

Maillot à pois : ⭐

Maillot blanc : ⭐

Classement par équipes : ⭐⭐⭐⭐⭐



Le leader : Geraint Thomas

C’est l’un des débats qui a animé les discussions d’avant-Tour (et certainement après le départ aussi) : qui sera le leader Ineos Grenadiers sur ce Tour de France. Respectivement vainqueurs du Tour de Romandie, du Tour de Suisse et du Dauphiné, Geraint Thomas, Richard Carapaz et Richie Porte ont tous de sérieux arguments. De par son expérience et à la vue du parcours, le Gallois semble partir avec une longueur d’avance. Richie Porte s’est auto-éliminé en sortie de Dauphiné, mais l’an dernier il avait terminé troisième alors que personne ne l’attendait. Attention à l’Australien ! Quant à Carapaz, ses qualités de grimpeur peuvent lui permettre de jouer avec Pogacar et Roglic en montagne.


L’objectif : le maillot jaune ou rien

2020 est à oublier pour Ineos Grenadiers ! Aucun coureur dans le top 10 de la Grand Boucle, c’est quelque chose de rare pour la formation britannique, qui n’avait pas connu une aussi mauvaise année en France depuis 2014 et la 18ème place de Mikel Nieve (à l’époque de Sky, Chris Froome avait rapidement abandonné, Richie Porte s’était manqué). Si depuis, les hommes de Dave Brailsford ont raflé 2 Grand Tour (Giro 2020 et 2021), c’est dans l’Hexagone qu’ils veulent imprimer leur marque. Attention au retour en force ! En 2015, Froome and co avaient rapidement plié le Tour.


Le coureur à suivre : Tao Geoghegan Hart

On peut être vainqueur de Grand Tour et ne pas avoir la moindre ambition au général en arrivant sur une épreuve. Maillot rose surprise du Giro 2020, Tao Geoghegan Hart vient en qualité de coéquipier sur cette Grande Boucle. Il faut dire qu’il va disputer le Tour pour la première fois de sa carrière. Il n’empêche qu’avec un tel soutien, Thomas, Carapaz et Porte peuvent voir venir. Sur le Dauphiné, le Londonien a abattu un énorme travail et a failli être récompensé lors d’une arrivée difficile. Il n’a fallu qu’un monstrueux Alejandro Valverde pour l’empêcher de gagner. La preuve que même s’il a un statut de coéquipier, TGH pourra rafler une étape s’il a carte blanche.


La décla :

« On ne veut pas gagner le Tour en restant dans les roues. Nous avons une équipe pour faire un vrai Tour de coursier, prendre des initiatives, et utiliser chaque opportunité pour maintenir en haleine nos adversaires sur chaque kilomètre de chaque étape ».

Sir Dave Brailsford, manager d’Ineos Grenadiers.


L’avis du consultant :


La sélection :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *