Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : le parcours, les favoris, la startlist…

C’est le grand rendez-vous de la saison. Le 108ème Tour de France démarre ce samedi de Brest. Tout ce qu’il faut savoir sur l’épreuve, c’est juste en-dessous.

Tadej Pogacar n’a porté le maillot jaune qu’un seul jour l’an dernier. (Sirotti)


En 2020 c’était :

Difficile de résumer en quelques lignes, un Tour de France 2020 aux histoires rocambolesques. D’abord pour nos Français, une épreuve totalement mitigée. Avec la bonne nouvelle avec la victoire d’Alaphilippe à Nice et la prise du maillot jaune. Mais ensuite ce fut très difficile. Le coureur de la Deceuninck-Quick Step perd sa tunique pour un bidon pris dans les 20 derniers kilomètres d’une étape sans difficulté. Puis, Pinot, victime d’une chute, craque rapidement à cause d’une blessure au dos. C’est ensuite au tour de Bardet de toucher le sol avant d’abandonner pour commotion cérébrale dans sa ville de Clermont-Ferrand. L’éclaircie viendra de Nans Peters, vainqueur à Loudenvielle, et de Guillaume Martin, 11ème du général.

Sinon, ce fut une domination totale de la Jumbo-Visma. Ineos est repoussé au second plan et perd Bernal à cause lui aussi d’une blessure au dos. Primoz Roglic porte le jaune triomphalement avant le dernier chrono à la Planche-des-Belles-Filles. Son dauphin et compatriote, le jeune Pogacar, vainqueur de deux étapes, est à presqu’une minute. Pas de quoi s’affoler donc. Mais comme tout le monde le sait, la situation va totalement basculer. Un Roglic un peu en dessous, avec un casque qui ne tient pas en place, et un Pogacar surpuissant. Le Slovène de 22 ans remporte le contre-la-montre et le Tour de France. Devenant l’un des plus jeunes coureurs de l’histoire à atteindre la plus haute marche du podium à Paris.


Le best-of du Tour 2020 :


Le palmarès des trois dernières éditions :


Le parcours en diapo :

1ère étape (26 juin) : Brest - Landerneau, 197,8 km
2e étape (27 juin) : Perros-Guirrec - Mûr-de-Bretagne, 183,5 km
3e étape (28 juin) : Lorient - Pontivy, 182,9 km
4ème étape (29 juin) : Redon - Fougères, 150,4 km
5e étape (30 juin) : Changé - Laval (CLM), 27,2 km
6e étape (1er juillet) : Tours - Châteauroux, 160,6 km
7e étape (2 juillet) : Vierzon - Le Creusot, 249,1 km
8e étape (3 juillet) : Oyonnax - Le Grand-Bornand, 150,8 km
9e étape (4 juillet) : Cluses - Tignes, 144,9 km
10e étape (6 juillet) : Albertville - Valence, 190,7 km
11e étape (7 juillet) : Sorgues - Malaucène, 198,9 km
12e étape (8 juillet) : Saint-Paul-Trois-Châteaux - Nîmes, 159,4 km
13e étape (9 juillet) : Nîmes - Caracassonne, 219,9 km
14e étape (10 juillet) : Carcassonne - Quillan, 183,7 km
15e étape (11 juillet) : Céret - Andorre-La-Vieille, 191,3 km
16e étape (13 juillet) : Pas de la Case - Saint-Gaudens, 169 km
17e étape (14 juillet) : Muret - Saint-Lary-Soulan, 178,4 km
18e étape (15 juillet) : Pau - Luz Ardiden, 129,7 km
19e étape (16 juillet) : Mourenx - Libourne, 207 km
20e étape (17 juillet) : Libourne - Saint-Emilion (CLM), 30,8 km
21e étape (18 juillet) : Chatou - Paris, 108,4 km
previous arrow
next arrow
 


Les favoris :


Classement général

⭐⭐⭐⭐⭐

P. Roglic, T. Pogacar

⭐⭐⭐⭐

G. Thomas

⭐⭐⭐

R. Carapaz

⭐⭐

M.A. Lopez, E. Mas, W. Kelderman

J. Alaphilippe, R. Uran, D. Gaudu, N . Quintana, J. Fuglsang, E. Chaves



Classements par points

⭐⭐⭐

P. Sagan

⭐⭐

C. Ewan, A. Démare

W. Van Aert, S. Colbrelli, T. Merlier, M. Van der Poel, M. Matthews



Classement de la montagne

⭐⭐⭐

G. Martin

⭐⭐

E. Chaves, S. Yates, T. Pogacar

P. Rolland, M. Woods, T. De Gendt, D. Gaudu, W. Barguil



Classement meilleur jeune

⭐⭐⭐

T. Pogacar

⭐⭐

D. Gaudu

L. Hamilton, S. Higuita, A. Paret-Peintre


Le pari de la rédac :

Richard Carapaz (Ineos)

Le maillot jaune lui va si bien. (Sirotti)

On parle beaucoup des deux contre-la-montre sur ce Tour de France mais pas beaucoup de la montagne. Et il ne faut pas l’oublier. C’est pour ça que Richard Carapaz, plus que correct dans les chronos, va pouvoir montrer qu’il est le meilleur grimpeur du plateau. En embuscade après Laval, il va profiter du marquage du trio Thomas-Pogacar-Roglic pour partir seul. Comme sur le Giro, il va frapper un grand coup, une seule fois, pour prendre les commandes. Il ne lâchera rien, ou presque, même sur le contre-la-montre de Libourne. Premier Equatorien à monter sur le podium du Tour et surtout à le remporter. En plus sa côte est belle pour un pari sur les sites.


La startlist :

INEOS Grenadiers


AG2R CITROËN


Deceuninck-Quick Step


Alpecin-Fénix


Israël Start Up Nation


Jumbo-Visma

Image


Lotto-Soudal

Jasper De Buyst
Thomas de Gendt
Caleb Ewan
Philippe Gilbert
Roger Kluge
Harry Sweeny
Tosh Van der Sande
Brent Van Moer


Team BikeExchange


Team DSM

Søren Kragh Andersen
Tiesj Benoot
Cees Bol
Mark Donovan
Nils Eekhoff
Joris Nieuwenhuis
Casper Pedersen
Jasha Sütterlin


Arkéa-Samsic

Astana Premier Tech


Bahrain-Victorious


B&B Hôtels


Bora-Hansgrohe

Peter Sagan
Emanuel Buchmann
Wilco Kelderman
Patrick Konrad
Daniel Oss
Lukas Pöstlberger
Nils Politt
Ide Schelling


Cofidis


EF Education Nippo


Total Energies


Groupama-FDJ


Intermarché Wanty Gobert


Movistar

Qhubeka-Assos

Trek Segafredo


UAE Emirates

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *