Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : Qhubeka-Assos sans prétention

Sur le papier, la formation Qhubeka-Assos parait avoir un effectif limité pour performer sur ce Tour de France. Mais sur le Giro, l’équipe sudafricaine a montré qu’elle avait des ressources, alors méfiance.

Fabio Aru a été remplacé à la dernière minute par Carlos Barbero (Sirotti)

Maillot jaune : ⭐

Maillot vert : ⭐

Maillot à pois : ⭐⭐

Maillot blanc : ⭐

Classement par équipes : ⭐


Le leader : Simon Clarke

Même si Sergio Henao est présent dans la sélection, c’est Simon Clarke qui portera le dossard n°1 dans l’équipe. L’Australien n’a pas gagné cette saison, mais a montré qu’il savait encore performer avec une 8ème place sur les Strade Bianche et une 5ème place sur la Drôme Classic. Il aura même l’occasion de se mettre en évidence dès les premières étapes en Bretagne avec des arrivées en bosse. Son objectif sera d’ailleurs d’aller en claquer une, que ce soit en costaud ou en échappée. Le coureur de 34 ans a déjà gagné deux fois sur un Grand Tour, lors des Vuelta 2012 et 2018.


L’objectif : une victoire d’étape

Qhubeka-Asso ne pourra pas viser mieux sur ce Tour. La formation sudafricaine va se concentrer sur une victoire d’étape. Victor Campenaerts l’a déjà fait sur le Giro. Le Belge aura aussi dans le viseur un bon classement dans le chrono de Laval dans la première semaine du Tour de France. Des garçons comme Clarke, Gogl ou Henao sont aussi tout à fait capable de lever les bras en cas d’échappée décisive. On devrait les voir à l’avant.


Le coureur à suivre : Michael Gogl

C’était la belle surprise des Strade Bianche. Michael Gogl est longtemps resté aux côtés des Van Aert, Alaphilippe, Van der Poel et Bernal sur les chemins de terre italiens. 6ème au final, l’Autrichien a montré de belles dispositions. S’il n’a pas confirmé depuis, il reste néanmoins capable de faire un grand coup dans un bon jour.


La décla :

« C’est un grand honneur d’être sélectionné une fois de plus pour l’événement qui est au sommet de notre sport, cette fois avec une nouvelle équipe avec un dynamisme et une fierté incroyable.

L’équipe a fait preuve d’une bonne forme particulière lors du Giro, ce qui a attiré l’attention de tout le monde, et nous avons l’intention de poursuivre sur cette voie lors du Tour de France. J’ai hâte d’y aller ».

Simon Clarke, leader de Qhubeka-Assos


L’avis du consultant :


La sélection :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *