Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : quel leader pour la Movistar ?

Comme souvent, Movistar se présente au départ du Tour de France avec plusieurs leaders. Après la guerre interne avec Nairo Quintana et Mikel Landa, Valverde doit cette fois faire équipe avec Enric Mas et Miguel Angel Lopez. Et il est difficile de dire qui sera le véritable leader. Et, pour une fois, se sacrifieront-ils l’un pour l’autre si une différence s’est faite à la pédale ?

À 41 ans, Alejandro Valverde semble retrouver une seconde jeunesse, à l’image de cette victoire sur le Dauphiné. Mais peut-il encore jouer le général d’un Grand Tour ? (Sirotti)


Maillot jaune :⭐⭐⭐

Maillot vert : ⭐

Maillot à pois : ⭐⭐⭐

Maillot blanc : ⭐

Classement par équipes : ⭐⭐⭐⭐⭐



Le leader : Miguel Angel Lopez

C’est toujours le même problème avec la Movistar : au départ du Tour, elle vient avec plusieurs leaders… Souvent incapables de rouler l’un pour l’autre lorsqu’une différence se fait à la pédale. On l’a notamment vu à l’époque de la lutte fratricide entre Valverde et Quintana. Cette saison, les choses semblent avoir un peu changé : n’a-t-on pas vu Valverde se mettre à la planche pour Lopez sur le Dauphiné ? Mais acceptera-t-il d’en faire de même sur le Tour ? Quand à Enric Mas, acceptera-t-il de travailler pour Lopez si le Colombien lui est supérieur, et inversement ? Reste que des trois, c’est Lopez qui semble le plus fort. Son Dauphiné (6e, à 38” de Richie Porte) montre qu’il est revenu à un très bon niveau. Et une chose est sûre : s’il devient le leader de la Movistar, il sait que Verona et Soler rouleront pour lui en montagne. Des atouts de poids.


L’objectif : maillot jaune et classement par équipes

Les années passent et la Movistar n’y arrive pas. Elle tourne toujours autour de ce maillot jaune, mais reste cantonnée aux places d’honneur. Quintana deux fois 2e et une fois 3e, Valverde 3e, Enric Mas 5e… La faute, souvent, à une stratégie douteuse (mais lorsqu’on parle de la Movistar, c’est un peu tirer sur l’ambulance). Et les Espagnols auront bien du mal à aller chercher ce Tour de France 2021. La raison est toute simple : les 58 km de chronos prévus sur le parcours. Ce n’est pas un scoop, Mas, Lopez et Valverde n’ont jamais été des adeptes de la position de triathlète. Sur des chronos tout plats ou presque, on peut parier qu’ils perdront au moins 1’30 à chaque fois. Et ça, c’est rédhibitoire, surtout dans un Tour proposant peu de haute montagne. Un nouveau classement par équipes semble donc plus accessible. À moins qu’un Lopez aille chercher le maillot à pois ?


Le coureur à suivre : Miguel Angel Lopez

Avec Julian Alaphilippe, Miguel Angel Lopez peut être l’autre grand animateur de ce Tour de France. Le Colombien est connu pour son tempérament offensif. S’il est distancé au général après le contre-la-montre de Laval (5e étape), ce qui est prévisible, il aura du champ pour attaquer en montagne. Et dynamiter cette Grande Boucle. Et si la condition est encore meilleure qu’au Dauphiné, le maillot de meilleur grimpeur peut devenir un objectif naturel pour lui, plutôt que le général. Et rien que ça, ça promet de belles chevauchées sur ce Tour. Et du spectacle.


La décla

« Ce début de Tour est intéressant pour Valverde, il y a quelques bonnes étapes pour lui. Si Alejandro garde le niveau qui était le sien sur le Dauphiné, il peut être un candidat à une victoire d’étape et même au maillot jaune ».

Eusebio Unzué, manager de la Movistar


L’avis du consultant


La sélection :

One thought on “Tour de France : quel leader pour la Movistar ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *