Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de France : Trek-Segafredo pour quoi faire ?

Ce Tour de France est une véritable énigme pour la Trek-Segafredo. Certes, il y a de très beaux noms sur la startlist, mais personne ne semble en mesure de jouer pleinement sa chance, que ça soit dans la course au maillot vert (Stuyven, Pedersen) ou au classement général (Mollema, Nibali). Les Américains, emmenés par le duo tricolore Kenny Elissonde/Julien Bernard, visera donc les victoires d’étapes.

Mads Pedersen peut-il retrouver son niveau sur le Tour ? (Crédit : Sirotti)


Maillot jaune :⭐

Maillot vert : ⭐⭐

Maillot à pois : ⭐⭐

Maillot blanc : ⭐

Classement par équipes : ⭐



Le leader : Mads Pedersen

Difficile de sortir un leader pour la Trek-Segafredo sur ce Tour de France. Il faut dire que personne n’a vraiment brillé depuis le début de saison malgré quelques victoires de prestige, notamment Milan-San Remo pour Jasper Stuyven. Depuis ? Plus rien ou presque. Les vieillissants Bauke Mollema et Vincenzo Nibali ne peuvent plus viser un podium sur un GT. Place donc aux victoires d’étapes. Si Pedersen a notre préférence sur le leadership, c’est en raison de son passé. S’il retrouve sa forme, il sera candidat aux victoires d’étapes lors des sprints massifs… ou des arrivées un peu moins plate.


L’objectif : une victoire d’étape

C’est évidemment l’objectif minimal de beaucoup de formations, mais il ne peut décemment pas en être autrement pour la Trek-Segafredo sur ce Tour de France. Pas de leader pour les maillots (à part un Elissonde pour les grimpeurs ?), et des coureurs qui n’ont pas montré leur meilleur visage ces dernières semaines. Un succès serait déjà une bonne chose pour l’équipe américaine, qui n’a plus levé les bras sur l’épreuve depuis John Degenkolb en 2018.


Le coureur à suivre : Kenny Elissonde

Formidable coéquipier, Kenny Elissonde sort d’un Tour de France 2020 réussit du point du collectif. Le Français a superbement emmené Richie Porte jusqu’à la troisième place finale l’an dernier, terminant lui-même 25ème. Pour sa deuxième Grande Boucle, le Francilien aura beaucoup plus de liberté étant donné qu’aucun grand leader ne se dégage pour le général. On pourrait donc rapidement le voir tenter sa chance pour aller gratter une victoire. Et connaissant les qualités de grimpeur du tricolore, on pourrait bien le voir refaire le coup de l’Angliru. Rendez-vous sur le Mont Ventoux ?


La décla

« Nous avons un bon collectif sur ce Tour et notre objectif sera de gagner une étape. Bauke Mollema vise le classement général mais si on voit que ce n’est pas possible de signer un très bon résultat, il se tournera vers un succès d’étape, comme Vincenzo Nibali. Malgré son résultat (38ème), Mads Pedersen a très bien roulé aux championnats du Danemark. Il a encore besoin de quelques jours de course pour être au top. »

Steven de Jongh, directeur sportif de la Trek-Segafredo


L’avis du consultant



La sélection :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *