Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Romandie – Étape 1 : Peter Sagan confirme son retour au top

Au lendemain du triplé historique d’INEOS Grenadiers sur le prologue, Peter Sagan (BORA – hansgrohe) a remporté la première étape du Tour de Romandie devant Sonny Colbrelli (Bahrain – Victorious). De son côté, Rohan Dennis (INEOS Grenadiers) a gardé le maillot jaune de leader du classement général.

Peter Sagan retrouve son meilleur niveau (Photo : Sirotti).


La course :

Une belle brochette de maillots distinctifs pour INEOS (Twitter @INEOSGrenadiers).

Pour cette première journée en ligne sur le Tour de Romandie, le peloton avait droit à un départ d’Aigle et à une arrivée à Martigny, au terme d’un circuit final à parcourir quatre fois. Sur celui-ci, deux côtes étaient proposées aux coureurs : celle de Produit (2,6 km à 7,1 %), puis celle de Chamoson (2, km à 6,1 %). Malgré tout, cette étape, la plus facile de la semaine, était destinée aux sprinteurs… passant un peu les bosses.

Le profil de cette 1ère étape du Tour de Romandie (PCS).

Une échappée de six, INEOS au contrôle

Pour ouvrir la route, six coureurs prenaient les devants à La Rasse. Dans l’échappée, on retrouvait le Français Alexis Gougeard (AG2R Citroën Team), Manuele Boaro (Astana – Premier Tech), Robert Power (Team Qhubeka ASSOS), Filippo Conca (Lotto Soudal), Thymen Arensman (Team DSM) et Joel Suter (Swiss Cycling). À 100 kilomètres du but, le peloton, mené par les INEOS, pointait autour des 4′. 

Suter meilleur grimpeur à domicile

En passant en tête des sept premiers GPM du jour, Suter, le membre de la sélection suisse, s’emparait du maillot de meilleur grimpeur. Le seul pécule de la journée pour l’échappée. Puisqu’à 30 kilomètres de l’arrivée, la tête de course ne disposait déjà plus que de 30” d’avance sur le paquet. Dans les vignes de Produit, Arensman faisait de la résistance. Au sommet de l’avant-dernière côte du jour, le Néerlandais basculait seul, 10” devant le train INEOS.

Arensman dernier rescapé, Cavagna tente

Au pied de Chamoson, le jeune coureur de 21 ans du Team DSM se présentait avec 15” de marge… avant de se faire reprendre au début de la descente aux 20 bornes. Sous la pluie et face au vent, INEOS continuait d’étirer le peloton, où certains sprinteurs, comme Elia Viviani (Cofidis), étaient absents. À 18 kilomètres du but, en pleine bordure, Rémi Cavagna (Deceuninck – Quick Step) partait en solitaire, mais la Bahrain – Victorious ne laissait pas sa chance au champion de France du chrono, 4e du prologue mardi.

La Deceuninck – Quick Step frustrée

La BikeExchange prenait alors le contrôle de la course avec la BORA – hansgrohe. Mais à 12 bornes de la ligne, dans une période de flottement, Cavagna relançait un nouveau coup avec son coéquipier Mattia Cattaneo, Sébastien Reichenbach (Groupama – FDJ) et Damien Howson (Team BikeExchange). Mais sachant que les deux derniers refusaient de relayer, la Bahrain reprenait tout le monde à 8 bornes. Les équipes des sprinteurs, dont la Lotto Soudal et l’EF Education – Nippo, faisaient alors le tempo jusque dans le final.

Peter, ça gagne !

La victoire du jour se jouait donc au sprint sur une chaussée humide. Et à ce petit jeu-là, c’est Peter Sagan (BORA – hansgrohe), le grand favori, qui s’imposait, vent de face, devant Sonny Colbrelli (Bahrain – Victorious), et Patrick Bevin (Israel Start-Up Nation) ! Au général, pas de changement, Dennis gardait le maillot de leader devant ses coéquipiers d’INEOS.


La décla :

« C’était ma seule chance aujourd’hui. Je suis vraiment content de ma victoire, pour moi et pour l’équipe. Mes coéquipiers ont fait un super boulot. Dans le sprint, j’ai choisi la roue de Colbrelli. C’était un sprint difficile, avec le vent. La suite de ce Tour de Romandie sera difficile. Chaque victoire est bonne à prendre pour la confiance. Tout le monde dit que je suis de retour, mais je ne suis pas fini, je suis toujours là ! ».

Peter Sagan, vainqueur du jour, sur Cycling Pro Net.


Le chiffre :

116

Après un début de saison compliqué, à cause notamment du Covid-19, Peter Sagan remporte sa deuxième victoire en l’espace d’un mois, après une étape sur le Tour de Catalogne en mars dernier. Le Slovaque signe donc la 116e victoire de sa carrière. L’ancien champion du monde est de retour à son meilleur niveau. De bon augure avant le Giro !


Les classements :

3 thoughts on “Tour de Romandie – Étape 1 : Peter Sagan confirme son retour au top

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *