Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Romandie – Étape 5 : Cavagna enfin récompensé, Thomas vainqueur final

Rémi Cavagna a remporté le contre-la-montre final du Tour de Romandie dans les rues de Fribourg. Après plusieurs déceptions, le Français signe enfin un succès sur un chrono en World Tour. Il devance Stefan Bissegger et Geraint Thomas. Le Britannique en profite pour remporter le classement général final.

Il s’est montré le plus fort, cette fois Rémi Cavagna remporte un chrono World Tour (Crédit : La Chaîne l’Equipe).


La course : Le TGV de Clermont était pressé

Il y avait eu le crève-cœur de Paris-Nice, avec ce débours de quelques centièmes à Gien. Puis ces 5 secondes (seulement) à Banyoles lors du Tour de Catalogne. A Oron, en début de semaine, Rémi Cavagna avait été le meilleur des autres en terminant 4e derrière les trois Ineos Grenadiers. Bref, il tournait autour, et le TGV de Clermont-Ferrand tient enfin sa première victoire lors d’un chrono World Tour !

(Crédit : Procyclingstats)

Pour cela, il a battu ce qui se fait de mieux dans l’effort individuel actuellement. D’abord Filippo Ganna, même si, comme lors du prologue, l’Italien champion du monde ne s’est pas montré à son avantage. Relégué… à 36 secondes par Rémi Cavagna, en mode fusée sur cette dernière étape du Tour de Romandie. Certes, Stefan Bissegger, au prix d’une deuxième partie de course rapide, ne termine qu’à 6 secondes, mais la joie se rapproche pour le Tricolore de la Deceuninck-Quick Step.

Les Ineos Grenadiers aussi se cassent les dents

Mais arrive Rohan Dennis, bourreau de Cavagna en Catalogne. L’Australien, vainqueur du prologue, est en forme. Avec 5 secondes de retard au premier intermédiaire, il est dans le match. Et Cavagna ayant été moins rapide lors de ses derniers kilomètres du Tour de Romandie, le suspense est entier. Mais comme Ganna, Dennis lâche dans le final et ne prend « que » la troisième place provisoire. Dernier gros danger : Geraint Thomas. Le Britannique est un gros client, et joue la gagne au classement final.

Au premier intermédiaire, le vainqueur du Tour de France 2018 est plus que dans le coup. À mi-course, il est dans la même seconde que Cavagna, le bras de fer à distance est engagé sur ce parcours une nouvelle fois pluvieux. Mais certainement prévenu que Michael Woods, maillot jaune, est loin, le Gallois baisse le pied et termine troisième, tout en assurant son premier sacre depuis la Grande Boucle. Rémi Cavagna peut lui exulter : il signe l’une des plus belles victoires de sa carrière sur ce Tour de Romandie. Il fait définitivement partie des meilleurs rouleurs de la planète !


La décla :

« Je n’ai pas écrasé la concurrence mais je me suis fait plaisir. Ce n’était pas forcément un chrono adapté à mes qualités, mais j’ai tenté de prendre une bonne allure et de la maintenir tout au long du parcours. Ce n’était pas mon objectif mais ça fait plaisir parce que je tournais autour de cette victoire. C’était important, ça va me débloquer pour la suite ».

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), au micro de l’organisation

Le chiffre :

2

Près de 2 ans qu’un Français n’avait pas remporté un contre-la-montre au niveau World Tour. C’était un autre coureur de la Deceuninck-Quick Step. Julian Alaphilippe avait remporté le chrono autour de Pau lors du Tour de France 2019. Numéro 1 du chrono en France, Rémi Cavagna est logiquement le successeur du champion du monde.

Les classements :



4 thoughts on “Tour de Romandie – Étape 5 : Cavagna enfin récompensé, Thomas vainqueur final

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *