Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Turquie – Étape 7 : Jasper Philipsen résiste à Greipel et Cavendish

Cette étape entre Marmaris et Turgutreis était de loin la plus animée de ce Tour de Turquie. Entre les difficultés du début de parcours et le fort vent méditerranéen qui a agité le peloton ensuite, les coureurs n’ont eu aucun moment de répit. Le scénario, animé jusqu’aux derniers mètres, n’a toutefois pas écarté les sprinteurs. Comme la veille, c’est Jasper Philipsen qui a imposé sa pointe de vitesse.

Jasper Philipsen devance d'un rien André Greipel sur cette 6e étape du Tour de Turquie.
Jasper Philipsen devance d’un rien André Greipel sur cette 6e étape du Tour de Turquie. (Twitter @ciclo21)


La course : Quentin Pacher et les sprinteurs out

Le profil du jour avait de quoi faire peur. Même la 2e partie de l’étape, plus abordable, n’était pas si favorable aux sprinteurs. Alors certains ont pensé que l’échappée avait une chance d’aller au bout et ils ont été nombreux à attaquer à la sortie de Marmaris. Le peloton, méfiant, n’a laissé partir que trois Italiens et un Espagnol : Francesco Gavazzi (EOLO-Kometa), Alessandro Tonelli (Barbiani-CSF-Faizanè), Danilo Celano (Team Sapura) et Julen Irizar (Euskaltel-Euskadi).

Le profil de cette septième étape du Tour de Turquie 2021. (ProCyclingStats)

Pour une fois, ce n’est pas la fugue matinale qui a attiré l’attention de tous, mais bien la sélection par l’arrière qui a été fatale aux principaux sprinteurs mais aussi à Jay Vine, deuxième du général. L’autre victime du jour se nomme Quentin Pacher : le Girondin de B&B Hôtels, 8e au classement le matin même, a été contraint à l’abandon sur chute.

Pour les autres, tout a néanmoins fini par rentrer dans l’ordre. Du moins, avant que le vent ne s’invite dans la partie. À plusieurs reprises, Deceuninck-Quick Step, Israel et Delko ont réalisé des coups de bordures sans qu’aucun ne crée d’écart pérenne.

Le vent s’en mêle


Lors d’une accalmie, et alors même que Delko contrôlait le peloton, les coéquipiers de Diaz n’ont pas réagi au moment où Jay Vine accélérait pour aller chercher trois secondes de bonification. Revenu à une unité de l’Espagnol, le jeune coureur d’Alpecin-Fenix tentait même de suivre l’une des nombreuses attaques avec Pierre Rolland, en vain.

Le vent s’est finalement avéré être un allié des sprinteurs : défavorable dans les bosses du final, il a réduit l’allure de tout le monde et permis aux moins bons grimpeurs de s’accrocher. Malgré une dernière tentative de Shane Archbold, c’est bien une arrivée massive qui devait régler cette étape.

Prêt à honorer un formidable travail de ses équipiers, Jasper Philipsen n’a pas failli : dans la dernière ligne droite en descente, tout en vélocité, il a résisté avec brio au retour d’André Greipel et Mark Cavendish pour s’offrir une deuxième victoire consécutive sur ce Tour de Turquie. Le Belge en profite pour chiper le maillot vert au Britannique. Le dernier round de ce duel aura lieu dimanche pour une dernière étape qui semble promise à l’un de ces trois hommes.

La bataille pour le général s’annonce également haletante : José Manuel Diaz ne compte plus qu’une infime marge sur son dauphin. Il est fort à parier que Vine lorgne sur le sprint intermédiaire, situé au kilomètres 22 de l’ultime étape.

La décla :

« Il faut que je regarde à quelle vitesse nous allions, mais le final était très rapide. À cette vitesse, je savais que je devais lancer de derrière, et qu’il serait difficile pour mes adversaires de revenir. Je me suis senti très puissant ».

Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), sur le compte Twitter du Tour de Turquie


Le chiffre

18

Pour la 18e fois, André Greipel monte sur le podium d’une étape du Tour de Turquie. Le sprinteur allemand a acquis de beaux succès sur cette épreuve qui lui réussit. Sil ne parvient pas à aller chercher la victoire cette année, on ne peut que saluer sa régularité : il compte désormais une 6e place, une 5e place, une 3e place et deux 2e places.

Les classements :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *