Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour de Turquie : le pari (réussi) de Mark Cavendish

Ce mardi, à Konya, Mark Cavendish a vu le bout du tunnel en l’emportant sur le Tour de Turquie. Trois ans que le sprinteur n’avait plus levé les bras. Chose faite désormais pour celui qui a fait son retour au sein de la Deceuninck-Quick Step cette saison. Et qui n’oublie pas de remercier Patrick Lefevere au moment de fêter cette victoire…

Revenu à la Deceuninck-Quick Step en 2021, Mark Cavendish a signé son premier succès depuis 3 ans (Tour de Turquie)


Il est passé dans un trou de souris… Entre André Greipel et Jasper Philipsen, Mark Cavendish a déboulé comme à ses plus belles heures pour remporter la 2e étape du Tour de Turquie. Le Belge semblait avoir course gagnée, mais il a pioché sur les derniers mètres et le Britannique en a profité. Ce n’est que le Tour de Turquie, certes… Mais cette victoire ressemble à un titre mondial pour le Cav’.

« C’est incroyable ! Je ne suis jamais fatigué de cette sensation », a expliqué l’intéressé en descendant du vélo. « Franchir la ligne d’arrivée en vainqueur pour la première fois depuis 3 ans, c’est un sentiment magnifique. Embrasser mes coéquipiers après la victoire, c’était très fort ». Un succès qui met fin aux galères et au long tunnel que connaissait le champion du monde sur route 2011.

La réaction de Mark Cavendish


1159 jours sans victoire

L’adage dit « plus c’est long, plus c’est bon ». On peut le tourner comme on le veut, certes. Il n’empêche que l’attente de Cavendish a été longue : 1159 jours avant ce succès sur le Tour de Turquie ! Plus de 3 ans de galères, de blessures, de doutes… Tout ça a volé en éclats ce lundi dans les rues de Konya. Passé l’émotion, le discours ressemblait à un coureur habitué à lever les bras. « Sur la première étape, nous avions terminé 4e mais nous savions que nous avions nos chances en cas de bon placement. On a fait pareil aujourd’hui. Tout le monde a énormément travaillé », a expliqué le sprinteur de l’île de Man.

Ce mardi, à Konya, Mark Cavendish a vu le bout du tunnel. Trois ans que le sprinteur n’avait plus levé les bras. Chose faite désormais pour celui qui a fait son retour au sein de la Deceuninck-Quick Step cette saison. Et qui n’oublie pas de remercier Patrick Lefevere au moment de fêter cette victoire…
8 février 2018 à Fujairah, Mark Cavendish remporte la 3ème étape du Dubai Tour au sprint. Son dernier succès avant ce lundi (Crédit : Sirotti)


Un pari réussi avec la Deceuninck-Quick Step

Cette victoire sur le Tour de Turquie va faire énormément de bien à Mark Cavendish. Lui qui était souvent placé en 2021 (4 podiums, 5 top 5 mais aucun succès) a enfin réussi son pari : renouer avec le succès. Il a aussi pris une petite revanche. « Certains pensaient que je ne pourrais plus jamais gagner. Je veux remercier Deceuninck-Quick Step et surtout Patrick Lefevere pour cette opportunité. J’ai tellement de chance de faire partie de cette équipe, de cette famille ».

Une famille telle qu’au moment d’évoquer sa victoire, Cavendish ne peut s’empêcher d’évoquer son coéquipier sur le Tour de Turquie : Fabio Jakobsen, de retour après sa grave chute. « Ce qui me rend fier, c’est que Fabio a été important dans cette victoire. Il a travaillé aux avant-postes dans le final ». Rien ne pourra gâcher ce 12 avril 2021 pour le Britannique et la Deceuninck-Quick Step. Mark Cavendish a signé son 45e succès avec le Wolfpack. Mais cela ressemblait presque au premier de sa carrière.

2 thoughts on “Tour de Turquie : le pari (réussi) de Mark Cavendish

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *