Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour des Alpes – Étape 4 : Bilbao en descendeur, Yates toujours leader

Le 4e jour de course du Tour des Alpes 2021 était présenté comme l’étape-reine de cette 45e édition. Impressionnant lors de sa prise de pouvoir dès la 2e étape, Simon Yates (Team BikeExchange) faisait figure de favori. Si le Britannique a démontré une nouvelle fois qu’il était le plus fort quand la route s’élevait, Pello Bilbao (Bahrain – Victorious) a profité d’une descente très technique pour revenir et s’imposer.

Pello Bilbao s’est imposé devant Aleksandr Vlasov et Simon Yates sur la 4e étape du Tour des Alpes (photo : Sirotti)

La course : Simon Yates conforte son maillot de leader

Le profil montagneux de cette 4e étape donnait des idées aux plus offensifs du peloton mais également à ceux en quête de forme et de confiance. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Christopher Froome (Israel Start-Up Nation) essayaient ainsi de prendre place dans l’échappée du jour mais seul le Britannique y parvenait. Le quadruple vainqueur du Tour de France était accompagné par huit coureurs : Attila Valter (Groupama-FDJ), Amanuel Ghebreigzabhier (Trek-Segafredo), Luis Leon Sanchez (Astana-Premier Tech), Felix Grossschartner (BORA – hangrohe), Hermann Pernsteiner (Bahrain – Victorious), Nicolas Prodhomme (AG2R Citroën Team), Nicolas Roche (Team DSM) et Marton Dina (EOLO-Kometa).

Le parcours de cette 4e étape. (ProCyclingStats)


Une échappée pas au goût de l’équipe BikeExchange du leader Simon Yates à cause de la présence de Felix Grossschartner, deuxième la veille et classé 18e à 2’26” au classement général. Le peloton gardait ainsi le groupe de fuyards à portée de fusil avec à peine plus de deux minutes de marge au maximum. La formation australienne attendait cependant les 20 derniers kilomètres pour les reprendre. Les trains des différents leaders se mettaient alors en place au pied de la montée de Boniprati (9,1km à 6,5%). La première formation à accélérer le rythme dans ce juge de paix était finalement la formation Arkéa Samsic avec Winner Anacona.

Sivakov a craqué, Vlasov a résisté, Bilbao est revenu


Les INEOS prenaient les commandes alors que Thibaut Pinot était distancé. Le rythme s’accélérait sensiblement sous l’impulsion d’Ivan Sosa puis Daniel Martinez. Une attaque de Pavel Sivakov, deuxième du général, était logiquement attendue après le travail de ses équipiers mais le Russe montrait des signes de faiblesse lors d’une attaque de Hugh Carthy (EF-Nippo). Simon Yates en profitait pour faire la jonction avec le Britannique. Une dizaine de coureurs figuraient alors en tête de course, sans Sivakov, ni Romain Bardet (Team DSM), intercalé.

Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech) tentait alors sa chance et prenait quelques mètres d’avance. Yates éparpillait ses adversaires pour revenir sur le Russe. Dan Martin (Israel Start-Up Nation) s’accrochait le plus longtemps possible mais devait finalement laisser filer le duo. L’Irlandais était rejoint par Pello Bilbao (Bahrain – Victorous) dans une descente extrêmement technique mais le leader de l’équipe Israel chutait deux fois et laissait l’Espagnol faire la jonction seul en tête de course. Sur son élan, le Basque prenait quelques mètres qui lui permettaient de résister au retour de Vlasov pour s’imposer. Au classement général, Yates reste solide leader devant les deux premiers du jour.

La décla :

« C’est une journée particulière, je veux dédier cette victoire à Michele Scarponi ».

Pello Bilbao (Bahrain – Victorious) après sa victoire d’étape, quatre ans jour pour jour après le décès de son ancien coéquipier Michele Scarponi.


Le chiffre :

2

C’est la deuxième victoire d’étape de Pello Bilbao sur les routes du Tour des Alpes après son succès sur la première étape en 2018 alors qu’il portait les couleurs d’Astana.

Classements :

2 thoughts on “Tour des Alpes – Étape 4 : Bilbao en descendeur, Yates toujours leader

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *