Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour des Asturies – Étape 1 : Quintana marque les esprits

Nairo Quintana a remporté cette première étape du Tour des Asturies, en faisant la différence dans la dernière des sept ascensions au programme. Pierre Latour (Total-Direct Énergie) termine 3e de l’étape. “Nairoman” prend au passage la tête du classement général.

Après une disette de plus d’un an, Nairo Quintana retrouve le chemin de la victoire sur le Tour des Asturies. (Sirotti)


La course : Quintana le plus fort

Cette première étape du Tour des Asturies n’est pas la plus pentue de l’épreuve. Mais elle n’en est pas moins usante. C’est simple : entre Oviedo et Pola de Lena, sur les 184,5 km du parcours, il n’y a pas un mètre de plat. Un profil taillé pour les baroudeurs, les sept ascensions répertoriées n’étant pas très difficiles.

Le profil de la 2e étape (Procyclingstats)

Le numéro de Gutierrez

Rapidement, deux hommes s’échappent : Daniel Viegas (Eolo Kometa) et José Gutiérrez (Gios). Leur avance sur le peloton se stabilise longtemps aux alentours des quatre minutes. Et pour Gutierrez, visiblement, ça ne va pas assez vite. Dans l’ascension de la Colladona, seule difficulté classée en première catégorie dans cette étape, il distance Viegas. Et s’envole. Au sommet, il compte 2’29 d’avance sur son ancien compagnon d’échappée, à 60 kilomètres du but. Le peloton, lui, est relégué à près de 4’30. Il reprend Viegas quelques kilomètres plus tard.

Avec une telle avance, le coup peut être jouable. Mais derrière lui, la chasse s’organise. Et face à un peloton lancé à vive allure, difficile pour un homme seul de résister. Gutierrez voit la meute fondre sur lui dans l’ascension suivante, celle de La Cabana. Il est rattrapé avant même le sommet, à 38 kilomètres de l’arrivée.

C’est donc un peloton groupé qui aborde les deux dernières ascensions de la journée, classées en troisième catégorie. Dans les dernières pentes de l’Alto de Carabanzo, le mur final (2 km à 10,1 %), Nairo Quintana (Arkea-Samsic) place une grosse attaque, suivi par un Français, Pierre Latour (Total-Direct Énergie). Qui ne peut suivre très longtemps le rythme du Colombien, parti en solitaire dans la descente pour s’offrir sa première victoire de la saison. Pierre Latour (un temps annoncé 2e !) termine troisième et se rassure sur sa condition.

La décla :

« J’ai attaqué avec force et envie afin d’aller gagner et conclure le travail effectué par toute l’équipe Arkéa-Samsic durant cette première étape du Tour des Asturies. Le dernier talus était très court, mais nous l’avions repéré la veille de la course, et puis quand tu veux gagner, tu trouves l’énergie pour y parvenir. L’équipe a toujours travaillé pour moi, chacun de mes coéquipiers savait ce qu’il avait à effectuer comme travail et ainsi les choses sont moins difficiles. Nous connaissons l’étape de demain, sans pour autant négliger nos adversaires, nous savons comment faire, et nous allons aborder cette course avec un esprit de tranquillité et cette unité collective qui nous caractérise ».

Nairo Quintana sur le site d’Arkea-Samsic.

Le chiffre :

1

C’est la première victoire de la saison de Nairo Quintana. Son dernier succès remontait à Paris-Nice, l’an dernier. Il avait remporté la 7e étape.

Les Classements :

3 thoughts on “Tour des Asturies – Étape 1 : Quintana marque les esprits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *